Articles du mot-clé : obsession

Charles Blondel. La croyance à l‘extase selon M. Pierre Janet. Extrait de la « Revue de métaphysique et de morale » (Paris), Tome XXXV, n°1, 1928, pp. 107-132.

Charles Blondel. La croyance à l‘extase selon M. Pierre Janet. Extrait de la « Revue de métaphysique et de morale » (Paris), Tome XXXV, n°1, 1928, pp. 107-132.   Charles Aimé Blondel (1876-1939). Philosophe, psychologue et médecin. Normalien agrégé de philosophie, successeur de Georges Dumas à la chaire de psychologie pathologique de la Sorbonne en 1937. Critique intarissable et souvent virulent de la psychanalyse. Quelques publications : — Les auto-mutilateurs. Etude psycho-pathologique et médico-légale. Thèse de la faculté de médecine de Paris n°329. Paris, Jules Rousset, 1906.1 vol. — La Psycho-physiologie de Gall, ses idées directrices. Paris, Félix Alcan, 1914. 1 vol. — L’activité mentale selon Freud. Moi et libido. Article parut dans le « Revue Philosophique de la France et de l’Etranger »), (Paris), quarante-huitième année, XCVI, juillet-décembre En lire plus

William Withey Gull. Anorexia Nervosa (Apepsia Hysterica, Anorexia Hysterica). Clinical Society of London, 24 October 1873.

William Withey Gull. Anorexia Nervosa (Apepsia Hysterica, Anorexia Hysterica). Extrait de “Transactions of the Clinical Society of London”, 1868.   La première description de l’anorexie mentale fut donnée par le médecin anglais Richard Morton en 1700, sans avoir été nommée. C’est seulement en 1868 que le médecin William Withey Gull observa et dénomma le premier l’anorexie hystérique, et ce ne fut que le  vendredi 24 octobre 1873, lors d’une réunion de la Clinical Society of London, qu’il réussit un coup de maître en livrant deux rapports décisifs. Le premier s’intitulait : « Anorexia Nervosa (Apepsia Hysterica, Anorexia Hysterica) ». Le second s’intitulait : « Sur un état crétinoïde important dans la vie adulte féminine ». Le manuscrit sur l’anorexie était considéré par les pairs de Gull comme important, En lire plus

A. Humbert. La Démonomane de Grèzes. Extrait de « La Lanterne de Boquillon », (Paris), 5 octobre 1902, pp. 9-11.

A. Humbert. La Démonomane de Grèzes. Extrait de « La Lanterne de Boquillon », (Paris), 5 octobre 1902, pp. 9-11.   Albert Humbert (1835-1886). Écrivain, journaliste, dessinateur et caricaturiste. Il créa cette publication en 1868 et la dirigea jusqu’à sa mort en 1886. Elle fut reprise par sa fille jusqu’en 1926. [p. 9] La Démonomane de Grèzes. — Une nouvelle sensationnelle nous parvient de Grèzes (Aveyron.) On se souvient sans doute du cas de la sœur Saint-Feuret, qui, [p. 10] atteinte de démonomanie. fut l’objet d’enquêtes retentissantes. Un télégramme de Rodez annonce que la démoniaque aurait été délivrée des obsessions dont elle était l’objet et que son état mental serait devenu des plus satisfaisants. Seuls quelques troubles digestifs se manifesteraient encore, mais En lire plus