Résultats de votre recherche :

L’espouvantable et prodigieuse vision des Fantosmes au nombre de douze mille advenues au Pays d’Angoulmois et veuz par les habitants de là en grande admiration. Paris, Heureux Blanvillain (Jouxte la copie imprimée à Périgueux), 1608, 1 vol. in-12.

L’espouvantable et prodigieuse vision des Fantosmes au nombre de douze mille advenues au Pays d’Angoulmois et veuz par les habitants de là en grande admiration. Paris, Heureux Blanvillain (Jouxte la copie imprimée à Périgueux), 1608, 1 vol. in-12. Repris dans les « Bulletins et mémoires de la Société Archéologique et Historique de la Charente, année 1926-1927 », (Angoulême), Imprimerie Ouvrière, 1928, pp. CXVIII-CXX. [c’est sur ce document que nus avons effectué la reprise du texte.]  [Références: Y.-P.: 515.] [p. CXVIII] L’ESPOUVANTABLE ET PRODIGIEUSE VISION DES FANTOMES AU NOMBRE DE DOUZE MILLE ADVENUS AU PAYS D’ANGOULMOIS & VEUX PAR LES HARITANS DE LA, EN GBANDE ADMIRATION A Paris, chez Heureux Bianvilain, rue Saint-Victor, au trois Mores. M D C VIII Jouxte la coppie En lire plus

Dugald Stewart. Application des principes précédens [De l’esprit] aux phénomènes des songes. Extrait de « Élemens de philosophie de l’esprit humain. Traduit de l’anglois par Pierre Prévost », 1808, tome second, pp. 80-111.

Dugald Stewart. Application des principes précédens [De l’esprit] aux phénomènes des songes. Extrait de « Élemens de philosophie de l’esprit humain. Traduit de l’anglois par Pierre Prévost », 1808, tome second, pp. 80-111. Dugald Stewart (1753-1828). Philosophe écossais formé à Edinburgh, d’inspiration spiritualiste. Mathématicien, historien il fit partie de la Royal Society, de l’Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg, etc. Quelques publications : — Éléments de la philosophie de l’esprit humain (Elements of the Philosophy of the Human Mind) (1792-1827, 3 vol.), trad. P. Prévost, Genève, 1808 —  Philosophie des facultés actives et morales de l’homme (The Philosophy of the Active and Moral Powers of Man) (1828), trad. L. Simon, Paris, 1834 Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article en En lire plus

Alfred Maury. Fragment d’un mémoire sur l’histoire de l’astrologie et de la magie dans l’Antiquité et au Moyen Age. Extrait de la « Revue archéologique », (Paris), 16e année, n°1, avril 1859 à septembre 1859, pp. 1-24.

Alfred Maury. Fragment d’un mémoire sur l’histoire de l’astrologie et de la magie dans l’Antiquité et au Moyen Age. Extrait de la « Revue archéologique », (Paris), 16e année, n°1, avril 1859 à septembre 1859, pp. 1-24. Cette contribution princeps, inaugure le long et complet travail de l’auteur sur la Magie et l’Astrologie, qui paraîtra l’année suivante (voir ce-dessous). Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un En lire plus