Articles du mot-clé : névrose d’angoisse

Joseph Capgras. Contribution à l’étude de la névrose d’angoisse. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), huitième série, tome dix-huitième, soixante et unième année, 1903, pp. 397-404.

Joseph Capgras. Contribution à l’étude de la névrose d’angoisse. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), huitième série, tome dix-huitième, soixante et unième année, 1903, pp. 397-404.   Article princeps de ce qu’on deviendra sous l’impulsion de Joseph Lévy-Valensi, le syndrome de Capgras, aussi dénommé parmanésie duplicative Des explication neuro-physiologiques sont données aujourd’hui. Nous renvoyons pour les lecteurs intéressés aux différent DSM… Joseph Capgras (1873-1950). Il fut l’élève de Paul Sérieux (1864-1947), qui lui inspira sa thèse de doctorat « Essai de réduction de la mélancolie en une psychose d’involution présénile » (1900). Il arriva à la conclusion que cette affection mentale était un syndrome, qui, à l’âge avancé, n’était que le reflet mental des processus d’involution sénile liés à des modifications organiques. Il devint En lire plus

Sorciers d’autrefois, possédés d’aujourd’hui. Par William Boven. 1930.

William Boven. Sorciers d’autrefois, possédés d’aujourd’hui. Article par dans les « Annales médico-psychologiques », (Paris), douzième série, tome premier, quatre-vingt-huitième année, 1930, pp. 41-52. William Boven (1887-1970). Neurologue et psychiatre.  Il est surtout connu pour ses travaux sur la caractérologie, mais ses nombreux articles font de lui un esprit curieux et éclectique. Quelques publications de l’auteur : — Adam et Ève, ou la Question des sexes. 1933. — La Science du caractère : Essai de caractérologie générale. 1931. — L’anxiété – ses causes – sa signification – ses symptômes – son traitement. 1934. — L’Hérédité des affections schizophréniques. Paris, Masson, 1936. 1 vol. in-8°/ — Introduction à la caractérologie. 1946. — Situation et valeur de la psychologie en médecine. 1958. Les [p.] renvoient aux En lire plus

Du délire émotif. Par Bénédict Augustin Morel. 1866.

Bénédict-Augusin Morel. Du délire émotif. Névrose du système nerveux ganglionnaire viscéral. Article paru dans les « Archives générales de médecine », (Paris), (VIe série, tome 7), 1866, volume I, pp. 385-707. Un texte essentiel et princeps pour l’épistémologie en psychiatrie. Première  descriptions de ce que qui sera décrit par Freud comme la névrose d’angoisse, et par la suite le Trouble Obsessionnel Compulsif. Bénédict-Augustin Morel nait le 22 novembre 1809 à Vienne , en Autriche, au hasard des déplacements des troupes napoléoniennes. On ignore tout de sa mère. Son père, fournisseur des armées, ne s’occupera jamais de   lui. Il est confié, vers 1814, au directeur d’une Maison d’éducation du Luxembourg, l’abbé Dupont, à la charge de qui il reste au décès  et qui l’emmène avec En lire plus