Articles de la catégorie : Délire et Hallucination

Edmond Dupouy. Sorcellerie. —Démonolâtrie. — Incubisme. — Lycanthropie. Extrait de l’ouvrage « Psychologie morbide. Des vésanies religieuses. Erreurs, croyances fixes, hallucinations & suggestions collectives », (Paris), Librairie des Sciences psychiques, Paul Leymarie, 1907, pp. 62-101.

Edmond Dupouy. Sorcellerie. —Démonolâtrie. — Incubisme. — Lycanthropie. Extrait de l’ouvrage « Psychologie morbide. Des vésanies religieuses. Erreurs, croyances fixes, hallucinations & suggestions collectives », (Paris), Librairie des Sciences psychiques, Paul Leymarie, 1907, pp. 62-101. Edmond Dupouy (1838-1920). Docteur en médecine (Paris, 1869). Quelques publications : — La prostitution dans l’antiquité. Etude d’hygiène sociale. Paris, Librairie Meurillon, 1887. 1 vol. in-8°, 2 ffnch, 219 p. — La prostitution dans l’antiquité dans ses rapports avec les maladies vénériennes. Etude d’hygiène sociale. Quatrième édition. Paris, Société d’Editions Scientifiques, 1898. 1 vol. in-8°, 2 ffnch, 332 p. Il s’agit réellement d’une édition autre originale tant augmentée. — Le Moyen-Age médical. Les médecins au moyen-âge. – Les grandes épidémies. – Démonomanie. – Sorcellerie. – Spiritisme. – La En lire plus

Louis de La Berge & Ed. Monneret. Cauchemar. Extrait du « Compendium de médecine pratique », (Paris), tome deuxième, 1837, pp. 112-118.

Louis de La Berge & Ed. Monneret. Cauchemar. Extrait du « Compendium de médecine pratique », (Paris), tome deuxième, 1837, pp. 112-118.   Alexandre Louis de La Berge (1809-1839). Médecin. Il débuta son internat  à l’hôpital Saint-Louis dès 1830 et le poursuit à l’Hôtel-Dieu en 1832. De santé précaire il y attrapa la scarlatine qui l’obligea à interrompre ses travaux. Il poursuivit fièrement sa carrière et fut nommé en 1835 professeur agrégé. Il participa comme rédacteur  aux Archives générales de médecine et publia dans la Revue médicale. Jules-Auguste-Édouard Monneret (1810-1868). Professeur agrégé en médecine de la Faculté de Paris, professeur particulier d’hygiène appliquée et médecin du bureau central des Hôpitaux. Leurs deux noms restent attachés à la publication dont nous avons extraite article, associés En lire plus

Raoul Leroy. Un cas d’hallucinations lilliputiennes. Extrait du « Bulletin de la société clinique de médecine mentale », (Paris), troisième année, 1910, pp. 132-135.

Raoul Leroy. Un cas d’hallucinations lilliputiennes. Extrait du « Bulletin de la société clinique de médecine mentale », (Paris), troisième année, 1910, pp. 132-135.   Raoul Leroy (1869-1941). Médecin psychiatre, ancien interne des asiles de la Seine. Il est à l’origine du concept de « l’hallucination lilliputiennes » dont nous présentons ici le texte princeps et qui sera suivi de très nombreux travaux sur la même question juste après la première guerre mondiale. André Breton y puisera quelque idée dans un de ses poèmes en 1934. Quelques publications : — Les persécutés persécuteurs. Paris, 1896. — La responsabilité des hystériques. Rapport présenté au congrès des médecins aliénistes et neurologistes de France et des pays de langue française, Seizième session, Lille, 1-7 aout 1909. Lille, Le Bigot En lire plus