Articles de la catégorie : Délire et Hallucination

Frederic Bérard. Doctrine des rapports du physique et du moral, pour servir de fondement à la métaphysique, 1823, Chapitre X, pp. 594-605.

Frederic Joseph Bérard. Doctrine des rapports du physique et du moral, pour servir de fondement à la métaphysique, 1823, Chapitre X, pp. 594-605.   Frederic Joseph Bérard (1789-1828). Médecin et philosophe. Après avoir tenu la chair de Médecine à la faculté de Paris, il occupa la chair d’Hygiène à Montpellier. qui s’opposa aux théories développées par Cabanis, qui sontde développer ses thèses matérialistes sur le lien entre vie psychique et vie physiologique : montrer que les mouvements de l’esprit dépendent de la conformation du corps. Ainsi, un homme bilieux ne pourra-t-il pas avoir une réflexion parfaitement saine et inversement, la nature de la pensée influera sur la nature de la santé. D’ailleurs l’ouvrage dont est extrait le chapitre ici en ligne En lire plus

Pierre Saintyves. Le cas Jean Grenier. Extrait de la « Revue de folklore français, organe de la Société du Folklore Français », (Paris), Première année, 1930, pp. 185-187.

Pierre Saintyves. Le cas Jean Grenier. Extrait de la « Revue de folklore français, organe de la Société du Folklore Français », (Paris), Première année, 1930, pp. 185-187.   Pierre Saintyves pseudonyme de Émile Nourry (1870-1935). Libraire, éditeur et folkloriste, un des précurseurs des études folkloriques en France. Il fut maître de conférence à l’École d’anthropologie de Paris et directeur de la Revue anthropologique, de la Revue du folklore français. Quelques publications : —La force magique : du mana des primitifs au dynamisme scientifique, Émile Nourry, 1914. —Les Liturgies populaires : rondes enfantines et quêtes saisonnières, Edition du livre mensuel, 1919. —Les origines de la médecine : empirisme ou magie ?, Nourry, 1920. —L’éternuement et le bâillement dans la magie. L’ethnographie et le En lire plus

Maurice Macario. Des rêves considérés sous le rapport physiologique et pathologique. Partie 1. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome II, 1846, pp. 170-218.

Maurice Macario. Des rêves considérés sous le rapport physiologique et pathologique. Partie 1. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome II, 1846, pp. 170-218.   Article paru en deux partie, la seconde : Les rêves pathologiques, 1847, également sur notre site. Ces deux articles sont le ferment de l’ouvrage qui paraîtra quelques années pus tard, en 1857 (voir ci-dessous). Maurice-Martin-Antonin Macario (1811-1898). Médecin aliéniste qui participa aux fameux débats des années 50 sur les hallucinations avec Lélut et Brierre de Boismont, il mobilisa son attention et ses recherches également sur les rêves. Elève de Leuret il proposa comme thérapeutique de la démonomanie, un traitement moral énergique. Nous avons retenu de ses nombreuses publications : — Etude clinique sur la démonomanie. Article parut En lire plus