Articles du mot-clé : traitement moral

Alphonse ESQUIROS. Maladies de l’esprit. Des hallucinations et des hallucinés. Extrait de la « Revue des deux mondes », (Paris), quatorzième année, nouvelle série, tome douzième, 1845, pp. 292-325.

Alphonse Esquiros. Maladies de l’esprit. Des hallucinations et des hallucinés. Extrait de la « Revue des deux mondes », (Paris), quatorzième année, nouvelle série, tome douzième, 1845, pp. 292-325. « De même qu’il existe des idées qui se font sensations, il existe des sensations qui se font idées. Dans le premier cas, il y a hallucination, et dans le second cas illusion. » Alphonse François Henry Esquiros (1812-1876). Auteur dramatique et homme politique, d’opinion démocrate et socialiste.  Élevé dans la foi catholique, il s’écarte de la religion catholique sous l’influence de son ami Lamennais et devient un libre-penseur et un anticlérical militant. Sa vie d’auteur débuta avec un recueil de poésie, et deux romans qui eurent un grand succès. Puis suivirent un grand nombre de En lire plus

Observation de démonomanie ; deux ans de durée , guérison instantanée (7 mars 1843).] Par Alexandre-Jacques-François Brierre de Boismont. 1843.

Alexandre-Jacques-François Brierre de Boismont. Observation de démonomanie; deux ans de durée; guérison instantanée (7 mars 1843).] Article parut dans les « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome II, 1843, pp. 111-117. Citéé par Pezet dans sa thèse : « Contribution à l’étude de la démonomanie », comme étant paru in « Gazette des hôpitaux », du 7 mars 1843. Alexandre-Jacques-François Brierre de Boismont [1797-1881]. Désavoué par sa famille pour son mariage, il commence sa pratique médicale à la maison de santé Saint-Marcel-Sainte-Colombe, rue Picpus à Paris, il fréquente en même temps La Salpêtrière et l’Hôtel-Dieu. Il collabore à la fondation des Annales médico-psychologiques où il publiera ses principaux travaux. Dès 1826 il présente un Mémoire sur la monomanie homicide, puis en 1829 Mémoire sur les congestions épileptiformes chez les aliénés. En lire plus

Etude clinique sur la démonomanie. Par Maurice Macario. 1843.

Maurice Macario. Etude clinique sur la démonomanie. Article parut dans les « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome I, 1843, pp. 440-485. Maurice-Martin-Antonin Macario [1811-1898]. Médecin aliéniste qui participa aux fameux débats des années 50 sur les hallucinations avec Lélut et Brierre de Boismont, il mobilisa son attention et ses recherches également sur les rêves. Elève de Leuret il proposa comme thérapeutique de la démonomanie, un traitement moral énergique. Nous avons retenu de ses nombreuses publications : Du traitement moral de la folie. Paris, Rignoux, 31 janvier 1843. Des hallucinations.] in « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome VI, 1845, pp. 317-349, et tome VII, 1846, pp. 13-45. Des hallucinations. Pars, Fortin Masson et Cie, 1846. Des rêves considérés sous le rapport physiologique et pathologique. Partie 1. Extrait En lire plus