Articles du mot-clé : éphialtès

François Boissier de Sauvages. Anhelationes spasmodicæ. Extrait de la « Nosologie méthodique, ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces… », (Paris), tome quatrième, pp. 163-273.

François Boissier de Sauvages. Anhelationes spasmodicæ. Extrait de la « Nosologie méthodique, ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces… », (Paris), tome quatrième, 1772, pp. 163-273.   Le cochemar se trouve Dans la Classe cinquième, ordre Premier de la classification. François Boissier de Sauvages de Lacroix (1706-1767). Médecin et botaniste. Il reste comme le fondateur de la nosologie, qui est elle-même la base de la classification des maladies mentales. Parmi les 2400 maladies qu’il ordonne en classes, dores, genres et espèces, apparaissent les maladies psychiatriques dans la huitième classe. La Nosologie Méthodique a été notamment utilisé par Philippe Pinel dans sa Nosographie philosophique. Quelques publications : — Dissertations sur les medicamens qui affectent certaines parties du corps humain En lire plus

Boissier de Sauvage de La Croix. Éphialtes ; Cochemar. Extrait de la « Nosologique méthodique ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces, suivant l’Esprit de Sydenham, et la Méthode des Botanistes », (Lyon), chez Jean-Marie Bruyset, tome quatrième, 1772, pp. 263-273.

Boissier de Sauvages de La Croix. Éphialtes ; Cochemar. Extrait de la « Nosologique méthodique ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces, suivant l’Esprit de Sydenham, et la Méthode des Botanistes », (Lyon), chez Jean-Marie Bruyset, tome quatrième, 1772, pp. 263-273.   François Boissier de Sauvages de La Croix (1706-1767). Médecin et botaniste bien connu pour les nombreuses éditions de sa Nosologie méthodique. Autres articles : Nymphomanie. Extrait de la « Nosologie méthodique ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces suivant l’esprit de Sydenham, & la méthode des botaniste par François Baissier de Sauvages,… traduite sur la dernière édition latine, par M. Gouvion, docteur en médecine ». 10 volumes. Tome septième, A Lyon, Chez Jean-Marie Bruyset, En lire plus

Pierquin. Réflexions Physiques sur les causes & les effets de l’Incube. Vingt-sixième dissertation. Extrait des « Œuvres physiques et géographiques », (Paris), 1744, pp. 409-415.

Pierquin. Réflexions Physiques sur les causes & les effets de l’Incube. Vingt-sixième dissertation. Extrait des « Œuvres physiques et géographiques », (Paris), 1744, pp. 409-415.   Jean Pierquin (1676-1742). Bachelier en Théologie, il fut ordonné prêtre en 1701. Il avait une bonne connaissance de la médecine et d’autres sciences dont l’étude le passionnait. Quelques publications : — Dissertation physico-théologique touchant la conception de Jésus-Christ dans le sein de la Vierge Marie, Amsterdam, 1742 — Œuvres physiques et géographiques, Paris, 1744 (recueil de ses articles parus dans le Journal de Verdun). Vie de Saint-Juvin, ermite et confesseur, Nancy, 1732. — Sur le retour des Ames, & de la manière dont les Morts peuvent s’apparoître aux Vivans. Vingtième dissertation. Extrait des « Œuvres physiques et géographiques », (Paris), 1744, En lire plus