Articles du mot-clé : cynanthropie

L’envoûtement moderne, ses rapports avec l’aliénation mentale. Par André Marie et M. Viollet. 1907.

Auguste Marie et Marcel Viollet. L’envoûtement moderne, ses rapports avec l’aliénation mentale. Article paru dans le « Journal de Psychologie normale et pathologique », (Paris),  quatrième année, 1907, pp. 211-225.   Armand-Victor-Auguste Marie (1865-1934). Médecin aliéniste, Licencié en droit et homme politique. Au cours de sa carrière, il a été successivement médecin adjoint des asiles publics (en 1899), directeur fondateur et médecin en chef de la colonie familiale de la Seine en 1892, titulaire en 1896, médecin en chef de l’Asile de Villejuif (1900). Quelques unes de ses publications : Étude sur quelques symptômes des délires systématisés et sur leur valeur, Paris, O. Doin, 1892. Les aliénés en Russie, Montévrain, École d’Alembert, 1899 Les Vagabonds, par le Dr Marie, Raymond Meunier, Paris, V. Giard et En lire plus

Les loups-garous. Par Georges Dumas. 1907.

Georges Dumas. Les loups-garous. Article paru dans le « Journal de Psychologie normale et pathologique », (Paris), 1907. pp. 225-239, puis, quelques mois après, dans « La Revue du Mois », (Paris), 2e année, n° 16, tome III, quatrième livraison, 10 avril 1907, pp. 402-432. C’est de cette dernière version,qui semble en tous points identique à la première, que nous avons transcrit cet article.  Georges Dumas (1866-1946). Médecin, psychologue, philosophe, fidèle disciple de Théodule Ribot, spécialiste des émotions. Il est chargé de cours à la Sorbonne et en 1912 professeur titulaire de psychologie expérimentale et pathologique. Il fonda des instituts à Buenos Aires, Santiago du Chili et à Rio de Janeiro l’Institut franco-brésilien. Avec Pierre Janet, à qui il succèdera à la Sorbonne, il fonde la En lire plus

Lycanthropie. Par Jean-Baptiste Louyer-Villermay. Extrait du Dictionnaire des Sciences Médicales Panckoucke. 1818.

Lycanthropie. Nous publions ici un l’article publié dans le dictionnaire dit « Panckoucke » auquel participa, entre autres, J.-.E.-D. Esquirol (dont nous métrons en ligne ultérieurement les articles). Jean-Bartiste Louyer-Villermay (1776-1838) fut élève brillant de Philippe Pinel et soutint sa thèse de médecine en 1802 (An X) sous le titre Recherches historiques et médicales sur l’hypocondrie isolée, par l’observation et l’analyse de l’hystérie et de la mélancolie, Cette thèse eut une audience importante, tant auprès de ses confrères que du public et servit de ferment à son ouvrage intitulé Traité des maladies nerveuses ou vapeurs, et particulièrement de l’hystérie et de l’hypocondrie, qui connut deux éditions successives, la première en 1816 et la seconde en 1836. Il signa plusieurs articles dans le Dictionnaire En lire plus