Articles du mot-clé : aliénation

Edme-François Mallet et Aumont. Extase. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 6, 1751, pp. 324-32

Edme-François Mallet et Aumont. Extase. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 6, 1751, pp. 324-325.   Edme-François Mallet (1713-1755). Abbé, théologien et encyclopédiste français. Arnulphe Aumont (1721-1800). Médecin français. [p. 324] EXTASE, s. f. (Théolog.) ravissement de l’esprit hors de son assiete naturelle, ou situation dans laquelle un homme est transporté hors de lui-même, de maniere que les fonctions de ses sens sont suspendus. Le ravissement de S. Paul jusqu’au troisieme ciel, étoit ce que nous appellons extase. L’histoire ecclésiastique fait foi que plusieurs saints ont été ravis en extase pendant des journées entieres. C’est un état réel, trop bien attesté pour qu’on puisse douter de son En lire plus

Alfred Maury. Analogie des phénomènes du rêve et de l’aliénation mentale. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome cinquième, 1853, pp. 404-421.

Alfred Maury. Analogie des phénomènes du rêve et de l’aliénation mentale. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome cinquième, 1853, pp. 404-421. Certainement la référence la plus citée de toutes concernant le rêve. Des citations et des emprunts nombreux et répétés, en particulier celui que l’on nomme depuis « Le rêve de Maury ». – Il est l’inventeur du concept des hallucinations hypnagogiques. Cité par S. Freud dans sa bibliographie de La Science des rêves. Louis-Ferdinand-Alfred-Maury nait à Meaux en 1817 et meurt à Paris en 1892. Il prépare d’abord l’Ecole polytechnique sur l’incitation de son père ; en 1836, cédant à son goût pour l’érudition, et à sa curiosité naturelle, il demande à être attacher à la Bibliothèque royale, qu’il quitte pour s’engager dans l’étude En lire plus

Alfred Maury. Sur un miroir magique. Extrait de la « Revue archéologique », (Paris), 2e année, n°1, 15 avril au 15 septembre 1846, pp. 154-170.

Alfred Maury. Sur un miroir magique. Extrait de la « Revue archéologique », (Paris), 2e année, n°1, 15 avril au 15 septembre 1846, pp. 154-170. Comme tout les sujets abordés par Maury, celui-ci est passionnant et a requis un prodigieux sens de la recherche et d’érudition.   Ces recherches comprennent 2 articles distribués en 4 parties, comme suit : — Recherches sur l’origine des représentations figurées de la psychostasie ou pèsement des âmes et sur les croyances qui s’y rattachaient. Premier article. Article paru dans la « Revue d’Archéologie, (Paris), Presses Universitaires de France, 1ère année, n°1, 15 avril au 15 septembre 1844, pp. 235-249. — Recherches sur l’origine des représentations figurées de la psychostasie ou pèsement des âmes et sur les croyances qui s’y En lire plus