Articles du mot-clé : séméiologie

René Artigues. Essai sur le valeur sémiologique du rêve. Thèse pour le doctorat en médecine, présentée et soutenue le 29 janvier 1884. Paris, A. Parent, 1884. 1 vol

René Artigues. Essai sur le valeur sémiologique du rêve. Thèse pour le doctorat en médecine, présentée et soutenue le 29 janvier 1884. Paris, A. Parent, 1884. 1 vol.   René Artigues (1860-    ). Médecin dont nous n’avons trouvé aucune données bio-bibliographiques Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 5] ESSAI SUR LA VALEUR SÉMÉIOLOGIQUE DU RÊVE AVANT-PROPOS Le rêve est un phénomène qu’on ne peut bien rattacher à aucune des branches de la science, peut-être parce qu’il se rattache à toutes. Sa situation est comparable à celle de ces petits États, entourés de En lire plus

Cabanis. Du sommeil et du délire. Extrait de l’ouvrage « Rapports du physique et du moral de l’homme ». Paris, De l’Imprimerie de Crapelet, Caille et Ravier, an X, [1802]. tome II, pp. 504-551.

Cabanis. Du sommeil et du délire. Extrait de l’ouvrage « Rapports du physique et du moral de l’homme ». Paris, De l’Imprimerie de Crapelet, Caille et Ravier, an X, [1802]. tome II, pp. 504-551.   Pierre-Jean-Georges Cabanis (1757-1808). Médecin, physiologiste, philosophe, franc-maçon et homme politique, il est également un des grands réformateurs de l’enseignement de la médecine en France. Sa philosophie écarte radicalement la métaphysique de l’âme. L’homme est  intégré dans la nature, il en fait partie, au point de devenir lui-même objet de science par l’étude des relations entre son physique et son moral. Quelques références: — Du degré de la certitude de la médecine, 1798 ; éd. mise à jour 1803 ; réimp. : Paris 1989. — Rapport sur l’organisation des écoles de médecine. Paris, 1799. En lire plus

Henry de Varigny. L’oniromancie moderne.] extrait du journal « Le temps », (Paris), 42e année, n° 14840, mercredi 29 janvier 1902,

Henry de Varigny. L’oniromancie moderne.] extrait du journal « Le temps », (Paris), 42e année, n° 14840, mercredi 29 janvier 1902, p. 5, sur 5 colonnes.   Henry Crosnier de Varigny (1855-1934). Journaliste et naturaliste. Rédacteur des publications le Temps et du Journal des débats, il est chargé d’étudier les parcs zoologiques américains. Outre un grand nombre de publications en histoire naturelles surtout, on lui doit également de très nombreuses traductions. Nous avons retenu : — (avec Évariste Thévenin). Dictionnaire abrégé des sciences physiques et naturelles. 1889. — Charles Darwin. 1889 — Curiosités de l’histoire naturelle ; les plantes, les animaux, l’homme, la terre et le monde. 1892. — (avec Paul Langlois).Nouveaux éléments de physiologie. 1893 — En Amérique. Souvenirs de voyage et notes scientifiques, 1895 [p. 5, colonne En lire plus