Articles du mot-clé : sadisme

Pierre Gannouchkine. La volupté, la cruauté et la religion. Article paru dans les « Annales médico-psychologiques », (Paris), LIXe année, 8e série, tome XIV, novembre-décembre 1901, pp ; 353-375.

Pierre Gannouchkine. La volupté, la cruauté et la religion. Article paru dans les « Annales médico-psychologiques », (Paris), LIXe année, 8e série, tome XIV, novembre-décembre 1901, pp ; 353-375. Nous n’avons trouvé aucun élément biographie sur cet auteur, ni même bibliographique. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr LA VOLUPTÉ LA CRUAUTÉ ET LA RELIGION Par le Dr Pierre GANNOUCHKINE de Moscou (Russie). Les phénomènes pathologiques ne sont que des phénomènes physiologiques exagérés. LOBSTEIN. L’état de maladie peut seul donner la clef de plusieurs phénomènes de l’ordre moral affectif et intellectuel ; seul, il nous en dévoile la véritable En lire plus

Henri Claude et H. Biancani. Sur un cas d’obsession génitale avec angoisse et tendance à l’exhibitionnisme chez la femme. Article paru dans la revue « L’Encéphale, journal de neurologie et de psychiatrie », (Paris), seizième année, 1921, pp. 456-462.

Henri Claude et H. Biancani. Sur un cas d’obsession génitale avec angoisse et tendance à l’exhibitionnisme chez la femme. Article paru dans la revue « L’Encéphale, journal de neurologie et de psychiatrie », (Paris), seizième année, 1921, pp. 456-462. Charles Jules Henri Claude (1869-1945). Médecin neurologue et psychiatre. Après avoir été initié à la médecine par Charles Bouchard il de vint l’assistant de Fulgence Raymond à la Salpêtrière et occupa la chaire de clinique des maladies mentales de 1922 à 1939 à l’hôpital Sainte-Anne à Paris. Il œuvra au développement des théories psychanalytique en France, malgré de sérieuses réserves, et créa la premier Laboratoire de psychothérapie et psychanalyse à la Faculté de Médecine de Paris. Il laissera son nom à plusieurs syndromes en neurologie. En lire plus

Des Autoérotismes agressifs par la Griffe et par la Dent. Par Marie Bonaparte. 1933.

Marie Bonaparte. Des Autoérotismes agressifs par la Griffe et par la Dent. Articlé parut dans la « Revue française de psychanalyse », (Paris), tome VI, n)2, 1933, pp. 192-216. Et tiré-à-part sur lequel nous avons étable le etxe mis en ligne : Marie Bonaparte. Des Autoérotismes agressifs par la Griffe et par la Dent. Paris, Les éditions Denoël et Steele, 1933. Dans la Bibliothèque psychanalytique. 1 vol. in-8°, 27 p. Nous ne présenterons pas la Princesse Marie Bonaparte (1882-1962) bien connue, entre autre, pour avoir permis à Freud de s’exiler à Londres après que sont pays fut passé sous le joug nazi. Nous renvoyons aux biographies existantes et particulièrement à celle de Célia Bertin. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale En lire plus