Articles du mot-clé : sacrilège

Ernest Hildesheimer. Les Possédées de Louviers. Extrait de la « Revue d’histoire de l’Eglise de France », (Paris), 1938, pp. 422-466.

Ernest Hildesheimer. Les Possédées de Louviers. Extrait de la « Revue d’histoire de l’Eglise de France », (Paris), 1938, pp. 422-466.   Ernest Hildesheimer (1912-2002). Historien et archiviste. Auteur de très nombreux articles sur l’histoire du sud-est de la France. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original, mais avons rectifié quelques fautes d’impression.
 – Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. 422] LES POSSÉDÉES DE LOUVIERS (1) —Historique du couvent de Saint-Louis-et-Sainte-Elisabeth. Pierre­ David. Mathurin Picard. Madeleine Havent. —II. Origine des désordres. Adamisme, obsessions et hallucinations. —III. Phase ecclésiastique En lire plus

Michel Collée. Les représentations de la Messe noire. Album n°1. 2018.

Michel Collée. Les représentations de la Messe noires. Album n°1. 2018. Toujours dans le cadre de notre travail sur l’histoire de la folie, qui s’attache aux textes, mais aussi à l’iconographie, nous avons choisi ce thème des Représentations de la Messe noire. Nous partagerons nos albums en plusieurs déclinaisons quand les images s’y prêtent. La Messe noire. Album 1. L’assiette au beurre, numéro 141 du 12 décembre 1903. L’assiette au beurre, numéro 141 du 12 décembre 1903. Félicien Rops. Une petite messe noire. Schwarze messe. Messe noire pr Henry de Walvost – grave pour le satanisme et la magie de Jules Bois 1903 Messe noire.   Martin van Maele – La Sorcière. Martin van Maele – La Sorcière, messe noire. Martin van En lire plus

Summis desirentes affectibus. Par Innocent VIII. 1484.

Innocent VIII. Summis desirentes affectibus.. 1484. Innocent VIII, Jean Baptiste Cibo, (né à Gênes en 1432 fut pape de 1484 
à 1492, date de sa mort). De mœurs que l’on peut, même encore aujourd’hui qualifiées de « légères », (pour un pape surtout), il fut à l’origine d’une famille nombreuse. Il célébra, dit-on, le mariage de l’un d’eux au Vatican. Ce qui fut une nouveauté. C’est cette bulle qui est à l’origine de la création de l’Inquisition, et qui fortement développée, débouchera que la publication de l »ouvrage de Jacques Sprenger et Jacqies Institoris : Malleus Maleficorum, ex plurimis Authoribus coaceruatus, ac in duos tomes distinctus. Quorum hic prior quos contineat, in altéra pagella videbis. Lugduni. Première édition, Strasbourg, 1585-1586. La pape Innocent VIII En lire plus