Articles du mot-clé : Loudun

Antoine-Noé POLIER de BOTTENS. MAGIE. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome neuvième, 1765, p. 852-854.

Antoine-Noé Polier de Bottens. MAGIE. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome neuvième, 1765, p. 852-854.   Antoine Noé Polier de Bottens (1713-1783). Pasteur et théologien protestant. Ami et correspondant de Voltaire. Auteur de plusieurs articles dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Nous avons retenu : — Dissertatio philologica qua disquiritur de puritate dialecti arabicae comparate cum puritate dialecti hebraeae in relatione ad antediluvianam linguam, quam… sub praesidio D. Alberti Schultens… publice tueri conabitur Anton. Noachus Polier,… Lugduni in Batavis : apud J. Luzac , 1739. 1 vol. In-4° , IV-48 p. Les articles : Fornication, Liturgie, Magicien,  Manes et Messie Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – En lire plus

Anonyme. Sœur Saint-Fleuret. Une religieuse mordue par le diable. Extrait du journal « La Lanterne », (Paris), vingt-cinquième année, n° 9185, mardi 17 juin 1902, page 2, colonne 2-3.

Anonyme. Sœur Saint-Fleuret. Une religieuse mordue par le diable. Extrait du journal « La Lanterne », (Paris), vingt-cinquième année, n° 9185, mardi 17 juin 1902, page 2, colonne 2-3.   [p. 2, colonne 2] SŒUR SAINT-FLEURET UNE RELIGIEUSE MORDUE PAR LE DIABLE À l’orphelinat de Grèzes. — Les tribulations de sœur Saint-Fleuret. — Brûlures et empreintes de mâchoires. — A quand le pèlerinage ? Les journaux de l’Aveyron ayant raconté des faits extraordinaires qui se passeraient à l’orphelinat de Grèzes, près de Laissac, concernant une religieuse de cet établissement, nous avons demandé confirmation à notre correspondant de Rodez, qui nous adresse la dépêche suivante : Rodez, 14 juin. Une religieuse, la sœur Saint-Fleuret, originaire du canton de Bozonis, est bien atteinte de démonomanie. Cela En lire plus

Ernest Laut. La Démonomanie. Comment on punissait les sorciers. Extrait du journal « La Charente », (Angoulème), cinquante-cinquième année, vendredi 12 février 1926, pp. 2, colonne 5 – page 3 colonne 1.

Ernest Laut. La Démonomanie. Comment on punissait les sorciers. Extrait du journal « La Charente », (Angoulème), cinquante-cinquième année, vendredi 12 février 1926, pp. 2, colonne 5 – page 3 colonne 1.   Ernest Laut (1864-1951). Journaliste, rédacteur en chef du Petit journal, où il écrivit sous le nom de plume : Jean Lecoq. – Auteur dramatique. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 2, colonne 5] LA DÉMONOMANIE Comment on punissait les sorciers Sortilège, maléfice, exorcisme… voilà des mots qui ne sont plus de notre temps et qu’on s’étonne, au XXe siècle, de voir imprimés En lire plus