Articles du mot-clé : démon diable

Em. M. de Monter. Géhennes et piloris. Extrait de « Le Propagateur homéopathique, scientifique et littéraire », (Paris), 1857.

Em. M. de Monter. Géhennes et piloris. Extrat de « Le Propagateur homœopathique, scientifique et littéraire / publié par une société de médecins, savants et d’hommes de lettres sous la direction du Dr Oriard », (Paris), n°38, jeudi 3 septembre 1857, pp. 3-4 sur 3 colonnes, et n°39, jeudi 10 septembre 1857, pp. 3-4 sur 3 colonnes.   Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original.
–  Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [n° 38, jeudi 3 septembre 1857] [page 3, colonne 1] GÉHENNES ET PILORIS. Il n’est pas une En lire plus

Terrible exemple de démonopahie endémique. Article paru dans la revue les « Archives de neurologie », (Paris), tome XXII, juillet 1891, p. 155.

Terrible exemple de démonopahie endémique. Article paru dans la revue les « Archives de neurologie », (Paris), tome XXII, juillet 1891, p. 155. Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original. — Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 155] TERRIBLE EXEMPLE DE DÉMONOPATHIE ENDÉMIQUE Les cinq enfants d’un paysans des environs de Palerme ont été pris subitement de folie religieuse et sont partis de leur habitation au beau milieu de la nuit, se dirigeant bruyamment vers une église, où ils espéraient retrouver le calme. On réussit à s’emparer d’eux et à les placer dans différentes maisons du voisinage En attendant l’accomplissement des formalités nécessaires à En lire plus

Discours véritable sur le fait de Marthe Brossier, de Romorantin, prétendue démoniaque. Par Michel Marescot. 1599.

Marescot Michel [1559-1605], médecin.] Discours véritable sur le fait de Marthe Brossier, de Romorantin, prétendue démoniaque. Paris, Mamert Patisson, 1599, 1 vol. in-8°, 5 ffnch, 48 p. Tallemant des Réaux attribue ce livre au P. Le Boutellier, archevêque de Tours. – Autre édition: … »Avec l’arrest de la Cour du Parlement de Paris ». Jouxte l’exemplaire imprimé à Paris, 1599, 1 vol. in-8°. [Références: Robert Yve-Plessis. Essai d’une bibliographie française méthodique et raisonnée de la Sorcellerie, 1900, n° 636.] Michel Marescot (1559-1605). Maître ès arts en 1557, recteur de l’université de Paris en 1564, docteur en médecine en 1566. Il fut médecin du roi en 1595, jusqu’en 1606, date à laquelle André Dulaurens lui succède. Nous avons retenu de ses écrits : — Disputatio de ideis En lire plus