Articles du mot-clé : convulsionnaire

Albert Giraud. Fragments d’histoire de la folie. Extrait des « Mémoires de la société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc », (Bar-le-Duc), deuxième série, tome II, pp. 161-184.

Albert Giraud. Fragments d’histoire de la folie. Extrait des « Mémoires de la société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc », (Bar-le-Duc), deuxième série, tome II, pp. 161-184. Albert Giraud (1848-1910). Docteur en médecine et aliéniste. Quelques publications : Un début dans la pratique de médecine légale. Rouen, impur. de L. Gy , 1903. 1vol. in8°, 16 p. Du Délire dans le rhumatisme articulaire aigu. Paris, A. Delahaye, 1872. 1vol in-8°, 111 p. Notes et impressions de voyage en Sicile au cours de l’année 1906. Rouen : impr. L. Gy , 1898. 2 vol. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original.
 – Par commodité nous avons renvoyé la note En lire plus

Alfred Maury. EXTASE. Extrait de la “Nouvelle Encyclopédie, ou dictionnaire philosophique, scientifique, littéraire et inductriel, offrant le tableau des connaissances humaines au dix-neuvièmesiècle par ne société de savans et de littérateurs, sous le direction de P. Leroux et J. Reynad”, (Paris), tome V, EPI-FORC, 1843, pp. 183 – 192.

Alfred Maury. EXTASE. Extrait de la “Nouvelle Encyclopédie, ou  dictionnaire philosophique, scientifique, littéraire et inductriel, offrant le tableau des connaissances humaines au dix-neuvièmesiècle par ne société de savans et de littérateurs, sous le direction de P. Leroux et J. Reynad”, (Paris), tome V, EPI-FORC, 1843, pp. 183, colonne 1 – pp. 192, colonne 2.   Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un contributeur zèlé En lire plus

V. Guillaud. Le mal de Laïra en mal d’abol. Article paru dans le journal « Le Moniteur viennois », (Vienne (Isère), 1842.

V. Guillaud. Le mal de Laïra en mal d’abol. Article paru dans le journal « Le Moniteur viennois », (Vienne (Isère), 1842. Le Moniteur viennois est un journal d’annonces. Journal politique, judiciaire et littéraire donnant des nouvelles locales. Républicain sous les Timon, Le Moniteur est de plus en plus ancré à droite par la suite.   Le mal de Laïra en mal d’abol. Par le Dr V. GUILLAUD, de Bourgoin   En étudiant l’histoire de notre pays, on rencontre les plus singulières constatations d’épidémie nerveuse dont le caractère est ordinairement méconnue, et qui, attribué, par les auteurs contemporains à l’influence des démons, ne sont en réalité, que des folies contagieuses. En 1842 (1), une singulière épidémie de folie impulsive éclatait dans une petite En lire plus