Articles du mot-clé : anthropologie

A. Cullerre. L’hystérie à Madagascar. Extrait de la « Revue de l’hypnotisme expérimental en thérapeutique », (Paris), neuvième année, 1894-1895, 1895, pp. 317-319

Alexandre Cullerre. L’hystérie à Madagascar. Extrait de la « Revue de l’hypnotisme expérimental en thérapeutique », (Paris), neuvième année, 1894-1895, 1895, pp. 317-319.   Alexandre Cullerre (1849-1934). Médecin psychiatre, défenseur du magnétisme et de l’hypnotisme, comme nous pouvons le constater dans la publications suivante. Quelques ouvrages écrits pas Alexandra Cullerre : — Recherches cliniques sur la période de début de la paralysie générale. Thèse de la faculté de médecine de Paris. Paris, A. Parent, 1873. 1 vol. in-4°, 39 p. — Magnétisme et hypnotisme. Exposé des phénomènes observés pendant le sommeil nerveux provoqué au point de vue clinique, psychologique, thérapeutique et médico-légal. Avec un résumé historique du magnétisme animal. Paris, J.-B. Baillière et Fils, s. d. [1885], 1 vol. 12/18.5, 172 p., En lire plus

Michel Leiris. La croyance aux génies « Zar » en Éthiopie du nord. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologiques », (Paris), XXXVe année, 1938, pp. 108-125.

Michel Leiris. La croyance aux génies « Zar » en Éthiopie du nord. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologiques », (Paris), XXXVe année, 1938, pp. 108-125.   La version originale de 1938, de cette contribution qui fit date, reprise en 1980. Michel Leiris (1901-1990). Ethnologue et poète, mais aussi critique d’art. Il fut l’mi de Picasso, Max Jacob et André Masson.  l l a été l’un des fondateurs de l’équipe de la revue Les Temps modernes dirigée par Sartre. Il eut une influence fondamentale sur des ethnologues comme Georges Condominas, Georges Balancier et Gilbert Rouget. Il nous laisse une oeuvre considérable dont nous avons retenu (difficilement) quelques publications. Quelques publications: — L’Afrique fantôme. 1934. — Miroir de la tauromachie (essai). 1938. — L’Âge d’homme. 1939. En lire plus

Henri Labouret. La Sorcellerie au Soudan Occidental. Extrait de la revue « Africa : Journal of the International African Institute », (Cambridge), Vol. 8, n°4, Octo., 1935), pp. 461-472.

Henri Labouret. La Sorcellerie au Soudan Occidental. Extrait de la revue « Africa : Journal of the International African Institute », (Cambridge), Vol. 8, n°4, Octo., 1935), pp. 461-472.   Henri Labouret (1878-1959). Licencié en droit, élève officier en 1907, il devient lieutenant des tirailleurs sénégalais. Blessé au cours des opérations en Côte d’Ivoire, il devient administrateur. Il s’intéresse alors plus spécialement à l’ethnographie. Parlant déjà le mandingue et le peul, il apprend le lobe, le brirdor et le dian. Il est nommé le 1er juillet 1930, lors de la constitution de la Société des Africanistes; membre du conseil. Quelques publications parmi de très nombreuses publications: — Les tribus du rameau Lobi , 1931. — Les Mading et leur langue, 1933. — Histoire En lire plus