Michel Collée. Les représentations de Méduse. Album n°1. 2017.

Michel Collée. Les représentations de Méduse. Album n°1. 2017.

Toujours dans le cadre de notre travail sur l’histoire de la folie, qui s’attache aux textes, mais aussi à l’iconographie, nous avons choisi ce thème des Représentations de Méduse. Nous partagerons nos albums en plusieurs déclinaisons quand les images s’y prêtent.

Méduse (en grec ancien Μέδουσα / Médousa, de μέδω / médô, «commander, régner»), appelée aussi Gorgo, est, dans la mythologie grecque, l’une des trois Gorgones (avec Euryale et Sthéno), la seule à être mortelle.
Fille de Phorcys et de Céto, et donc sœur des Grées, elle est une belle jeune fille dont Poséidon s’éprend. Séduite par le dieu dans un temple dédié à Athéna, elle est punie par la déesse qui la transforme en Gorgone. Ses cheveux deviennent des serpents et désormais son regard pétrifie tous ceux qui le croisent.
À la demande de Polydecte, Persée la décapite, aidé selon des sources plus tardives par Hermès et Athéna.
De son sang jaillissent ses deux fils, Chrysaor, père de Géryon, et le cheval ailé Pégase, sur lequel Persée s’enfuit, poursuivi par les autres Gorgones.
Après l’avoir utilisée pour pétrifier le monstre marin envoyé par Poseidon, délivrer Androïde et tuer Polydecte qui retenait sa mère prisonnière, Persée offre à Athéna la tête de Méduse, que la déesse fixe sur son bouclier, l’égide. (L’Art magique)?

Les représentations de Méduse.

Album 1.

Le Caravage (1571-1610) – Médusa – 1597 (première version).

Le Caravane (1571-1610) – Médusa – 1597 ou 1598 (seconde version) – Musée des Offices à Florence Italie.

Pieter Paul Rubens (1577-1640) – The Head of the Medusa, vers 1617-1618. Musée d’histoire de l’art de Vienne.

Edward Burne-Jones (1833-2898) – The birth of Pegasus and Chrysler (1876)

Francesco- Maffei (vers 16001660) – -Perseus- cuts- the- Mmedusas head off (vers 1650)

Alice Pike Barney (1857-1931) – Méduse (Laura Dreyfus Barney), 1892.

Henri Pierre  Picou (1824-1895) – Andromède enchaînée à un rocher, 1874

Maximilien Pirner (1854-1924) –  Finis, 1887

Maximilien Pirner (1854-1924) –  Finis, 1887 (détail)

 Alberto Abate – I cieli della luna – 1984.

Benjamin A. Vierling – Méduse.

Merci à Médusa Hadès.

Jean Melville, (1867-1953) – La Méduse – 1893.

Rebeca Léveillé-Guay – El visitante. Óleo sobre  –

Octopus Contessa Dressed In Her Finest Court Attire, w. Her Beloved Squid – Omar Rayyan 17th c.

Absence de référence.

Absence de référence.

 Hans Ruedi Giger (1940-2014) –  »Li I ».

Dante Gabriel Rossetti (1828-1882) –  Méduse.

Kolya Poustavov [коля пуставов]

Jacek Malczewski (1854-1929).

LAISSER UN COMMENTAIRE






2 commentaires pour “Michel Collée. Les représentations de Méduse. Album n°1. 2017.”

  1. EpsteinLe dimanche 9 juillet 2017 à 18 h 48 min

    Un de mes 1ers articles publiés s’appelait: Autour de Méduse:Regard et création. Il date de Déc. 1993 et a été publié ds la revue « Correspondances freudiennes » sur le thème « Questions d’éthique ». Je peux éventuellement vous l’adresser si ça vous intéresse et si vous me donnez votre mail. J’avais sélectionné aussi d’autres têtes de méduse:
    -Le masque de la Gorgone provenant du temple d’Orvieto, IX siècle Avt JC
    -Tête de méduse. Acrotère du vieux temple d’Athéna. Athènes, Musée de l’Acropole
    -Crosse de pistolet de voyage, William Turves, Londres, XVIII siecle
    -Paris, rue Vieille du temple, Hôtel des Ambassadeurs de Hollande, portail
    -Canova: persée brandissant la tête de méduse
    – Klimt , Athéna Pallas, 1898 +La jalousie + pavillon d’exposition de la Sécession

  2. Michel ColléeLe mardi 11 juillet 2017 à 11 h 13 min

    Bonjour, Ce serait avec grand plaisir que je mettrais en ligne votre article avec votre permission. Je vous fais parvenir mes coordonnées à votre adresse e-mail. Bien à vous.