Articles du mot-clé : vision

Arthur Schopenhauer. Essai sur l’apparition des esprits et ce qui s’y rattache. Extrait des « Mémoires sur les sciences occultes ». 1912, pp. 113-292.

Arthur Schopenhauer. Essai sur l’apparition des esprits et ce qui s’y rattache. Extrait des « Mémoires sur les sciences occultes ». 1912, pp. 113-292.   Arthur Schopenhauer (1788-1860). Philosophe, figure du pessimisme et du romantisme allemand, Arthur Schopenhauer est surtout connu pour son ouvrage principal, le Monde comme volonté et représentation. La notion de volonté, ou de vouloir-vivre, occupe dans sa pensée une place fondamentale : il s’agit du fond de l’être, ce qui constitue toute chose, idée qui exercera une influence profonde sur Nietzsche. La contemplation esthétique, acquiert, de ce point de vue, une nouvelle signification. Quelques publications : — De la quadruple racine du principe de raison suffisante (Über die vierfache Wurzel des Satzes vom zureichenden Grunde), 1813, seconde édition (trad. En lire plus

Michel Cénac. De certains langages créés par les aliénés. Contribution à l’étude des « glossolalies ». Thèse de médecine. Paris, Jouve & Cie, 1925. 1 vol. in-8°, 128 p. 

Michel Cénac. De certains langages créés par les aliénés. Contribution à l’étude des « glossolalies ». Thèse de médecine. Paris, Jouve & Cie, 1925. 1 vol. in-8°, 128 p.  Président : Henri Claude.   Michel Cénac (1891-1965). Médecin, psychanalyste, membre de la Société Psychanalytique de Paris. Il fût l’élève de Trénel et Henri Claude. D’abord proche de Jacques Lacan avec qui il collaborera dans quelques articles, il s’y oppose catégoriquement lors de l’élection la la présidence de la SPP en 1953, soutenu par Marie Bonaparte dont il était un proche. Nous avons retenu quelques publications : — Logorrhée néologique chez une malade atteinte de délire hallucinatoire chronique à manifestations polymorphes. Transformation de la personnalité. État maniaque. Conservation de l’orientation. Extrait du « Bulletin de la Société En lire plus

René Allendy. Conceptions antiques et populaires du rêve.] in « Le rêve et la psychanalyse (René Laforgue (Ed.) », (Paris), 1926, pp. 1- 17.

René Allendy. Conceptions antiques et populaires du rêve.] in « Le rêve et la psychanalyse (René Laforgue (Ed.) », (Paris), 1926, pp. 1- 17. L’article constitue le chapitre premier de la partie historique. René-Félix Allendy (1882-1942.). Médecin et homéopathe, il s’intéressa à la psychanalyse dès 1920 et devint psychanalyste après avoir fait son analyse avec René Laforgue. Un des douze fondateurs, à l’initiative René Laforgue et Marie Bonaparte, de la Société psychanalytique de Paris en 1926. Il aura comme patient, entre autres, Antonin Artaud et Anaïs Nin. Sa thèse de médecine, L’alchimie et la médecine, dénote son intérêt précoce et jamais démenti pour l’occultisme. Nous retiendrons son rapprochement des théories surréaliste et l’ouvrage qu’il écrivit Capitalisme et sexualité, qui semble aujourd’hui de toute actualité. En lire plus