Articles du mot-clé : transport

A. Hermant. Les Aisssaoua. Extrait du « Monde illustré – Journal hebdomadaire », (Paris), 14e année, n°549, 19 octobre 1867, pp. 241-242.

A. Hermant. Les Aisssaoua. Extrait du « Monde illustré – Journal hebdomadaire », (Paris), 14e année, n°549, 19 octobre 1867, pp. 241-242.   Alphonse Hermant (1827-1870). Journaliste. [p. 241, colonne centrale] LES AISSAOUA   On parle beaucoup, en ce moment, d’un nouveau spectacle importé récemment d’Afrique à Paris, et qui a choisi, pour local de ses séances, les arènes athlétiques de la rue Le Peletier. Les Aïssaoua forment une secte religieuse très-répandue en Afrique et surtout en Algérie. Leur but, nous ne le connaissons pas; leur fondation remonte, disent les uns, à Aïssa, l’esclave favori du prophète, d’autres prétendent que leur confrérie a été fondée par Aïssa, savant et pieux marabout du seizième siècle. Quoiqu’il en soit, les Aïssaoua soutiennent que leur En lire plus

Calmeil. EXTASE. Extrait de « Encyclographie des sciences médicales. Répertoire général de ces sciences au XIXE siècle », (London), tome 13 – EXE-FUR, 1837, pp. 12-14.

Calmeil. EXTASE. Extrait de « Encyclographie des sciences médicales. Répertoire général de ces sciences au XIXe siècle », (London), tome 13 – EXE-FUR, 1837, pp. 12-14.   Louis-Florentin Calmeil (1798-1895). Nous renvoyons à notre fiche bio-bibliographique en ligne sur notre site, par un développement plus élaboré sur cet auteur. Egalement sur notre site : — CAUCHEMAR. Extrait du « Dictionnaire des Médecine ou répertoire général des Sciences médicales, 2e édition », (Paris), Béchet jeune, 1834, tome VIII, pp. 26-30. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. –  Les images, ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. 12,colonne 1] EXTASE. — L’analyse des phénomènes extatiques intéresse la philosophie autant En lire plus

Edme-François Mallet et Aumont. Extase. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 6, 1751, pp. 324-32

Edme-François Mallet et Aumont. Extase. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 6, 1751, pp. 324-325.   Edme-François Mallet (1713-1755). Abbé, théologien et encyclopédiste français. Arnulphe Aumont (1721-1800). Médecin français. [p. 324] EXTASE, s. f. (Théolog.) ravissement de l’esprit hors de son assiete naturelle, ou situation dans laquelle un homme est transporté hors de lui-même, de maniere que les fonctions de ses sens sont suspendus. Le ravissement de S. Paul jusqu’au troisieme ciel, étoit ce que nous appellons extase. L’histoire ecclésiastique fait foi que plusieurs saints ont été ravis en extase pendant des journées entieres. C’est un état réel, trop bien attesté pour qu’on puisse douter de son En lire plus