Articles du mot-clé : succube

Jean Bricaud. J.K. Huysmans et le Satanisme d’après des documents inédits. Paris, Bibliothèque Chacornac, 1913. 1 vol.

Jean Bricaud.  J.K. Huysmans et le Satanisme d’après des documents inédits. Paris, Bibliothèque Chacornac, 1913. 1 vol.    Jean Bricaud [Joanny] (1881-1934). Entré au petit séminaire de Maximaux, il découvre l’occultisme et renonce à poursuivre ses études au grand séminaire. Intime de Gérard Encausse (Papus) il est amené à rencontrer de très nombreux occultistes de l’époque, dont les plus célèbres; l’un d’entre eux, Éliphas Lévy, devint son maître en kabbale et en magie. Il fut membre de l Rose-Croix et Franc-Maçon. Quelques publications : Exposition de la religion chrétienne, moderne, scientifique et philosophique, écrit avec Louis-Sophrone Fugairon, 2° éd., Chacornac, 1909, XIV-384 p. — Huysmans, occultiste et magicien ; avec une Notice sur les hosties magiques qui servirent à Huysmans pour combattre les envoûtements, Chacornac, 1913, 43 En lire plus

Pierre DUFOUR. [Sur les incubes et les succubes] Extrait  de « l’Histoire de la Prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, édition illustrée par 20 gravures sur acier, exécutées par les artistes les plus éminents » Paris, Séré, 1851-1853, 6 volumes. Tome cinquième, chp.XXV, pp.107-141.

Pierre DUFOUR. [Sur les incubes et les succubes] Extrait  de « l’Histoire de la Prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, édition illustrée par 20 gravures sur acier, exécutées par les artistes les plus éminents » Paris, Séré, 1851-1853, 6 volumes. Tome cinquième, chp.XXV, pp.107-141.   Pierre DUFOUR. (Pseudonyme de Paul LACROIX Paul ou Bibliophile JACOB (1806-1884). Polygraphe, touche-à-tout d’une grande érudition, fondateur en 1830 du journal Le Gastronome. Quelques publications: — Histoire de la prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, Paris, Seré, 1851-1853. — Œuvres complètes de François Villon, nouvelle édition revue, corrigée et mise en ordre avec des notes historiques et littéraires, par P. L. Jacob, En lire plus

Esquirol. Démonomanie. Extrait du « Dictionnaire des sciences médicales – Panckoucke », tome 8, DAC-DES, 1814, pp. 294-318.

Esquirol. DÉMONOMANIE. Extrait du « Dictionnaire des sciences médicales – Panckoucke », (Paris), tome 8, DAC-DES, 1814, pp. 294-318. Jean-Étienne-Dominique Esquirol est né à Toulouse le 4 janvier 1772 et mort à Paris le 12 décembre 1840. Médecin aliéniste, il est à l’origine de la loi de 1838 obligeants chaque département français à se doter d’un asile psychiatrique, qui deviendront les hôpitaux spécialisés. Il fût en médecine l’élève de Jean-Nicolas Corvisart et le collaborateur de Philippe Pinel à l’hôpital de la Salpêtrière. Sur le plan épistémologique il fut l’un des premiers à établir une distinction entre hallucination et illusion. Nous renvoyons pour plus de détails sur la vie et la carrière de ce pilier fondateur de la psychiatrie au Dictionnaire biographique de En lire plus