Articles du mot-clé : spiritisme

G. R. Un cas de Xénoglossie.

G. R. Un cas de Xénoglossie. Aventures psychiques à New-York par Neville Whymant. Extrait des « Annales des Sciences Psychiques », (Paris).     Un cas de Xénoglossie Aventures psychiques à New-York par Neville Whymant Avec une préface de Sir Oliver Lodge (Mayet Co Editeurs, Boston) Les hasards d’un diner à New-York ont amené le Dr WHYMANY à vivre un des plus extraordinaires épisodes de sa vie, Mais il déclare n’avoir pas trouve la solution a l’énigme qui s’est posée a lui ; et voici ce qu’il raconte : Il n’est pas  un spiritualiste, n’a aucune théorie préconçue et depuis vingt ans n’a pris aucun intérêt aux phénomènes psychiques. Par contre, il est très versé dans l’étude des langues de l’Extrême-Orient et tout particulièrement du Chinois. En lire plus

Marcel Mangin. A propos du cas de xénoglossie de Mme X. Extrait de la revue « Annales des sciences psychiques », (Paris), 15e année, n° 10, pp. 597-603.

Marcel Mangin. A propos du cas de xénoglossie de Mme X. Avec une réponse de M. Charles Richet. Extrait de la revue « Annales des sciences psychiques », (Paris), 15e année, n° 10, 1905, pp. 597-603.   Marcel Mangin (1852-1915). Artiste peintre britannique. — La photographie spirite en Angleterre. Extrait des « Annales des sciences psychiques », juillet 1895, pp. 234-242. [p. 597] MARCEL MANGIN A PROPOS DU CAS DE XENOOLOSSIE DE -Mme X. Aux trois hypothèses que M. Richet expose à la suite de sa stupéfiante communication sur un cas de xénoglossie automatique et qu’il rejette comme absurdes, je voudrais en ajouter une, sans prétendre qu’elle soit à l’abri de toute objection, mais dans l’espoir que si elle paraissait digne d’être examinée, elle conduirait à En lire plus

Pierre Janet. A propos de la Métapsychique. Extrait de la « Revue Philosophique de la France et de l’Étranger », (Paris), quarante-huitième année, tome XCVI, juillet à décembre 1923, pp. 5-32.

Pierre Janet. A propos de la Métapsychique. Extrait de la « Revue Philosophique de la France et de l’Étranger », (Paris), quarante-huitième année, tome XCVI, juillet à décembre 1923, pp. 5-32.   Pierre Marie Félix Janet nait à Paris le 30 mai 1859 et y meurt 27 février 1947. Philosophe, psychologue et médecin il occupe une place prépondérante dans l’histoire de ces disciplines. Il s’est fait remarquer également par une vive polémique avec Freyd contre la psychanalyse et l’origine de celle-ci. Il est à l’origine du concept de subconscient qu’il explicite en 1889 dans son ouvrage L’automatisme psychologique. Remarquable clinicien, il nous a laissé un corpus conséquent dont nous ne citerons que quelques travaux — Les obsessions et la psychasthénie. 1903. 2 vol. — En lire plus