Articles du mot-clé : spiritisme

L. Lefranc. Deux cas de brûlures hyperphysiques. Extrait de la revue « Le Monde Psychique », (Paris), 2e année, n°15, mai 1912, pp. 449-456.

L. Lefranc. Deux cas de brûlures hyperphysiques. Extrait de la revue « Le Monde Psychique », (Paris), 2e année, n°15, mai 1912, pp. 449-456. L. Lefranc. Fondateur avec Charles Lancelin de l’institut de Recherches Psychiques en 1911. Spécialiste des expériences spirites et collaborateur régulier du colonel De Rochas. Quelques publications : — Organisation définitive d’un “Bureau Julia” à “l’Institut de Recherches Psychiques de France” », Le Monde Psychique, Organe mensuel l’Institut de Recherches Psychiques de France”pour l’étude expérimentale des phénomènes spirites, février 1912, n°12, p. 357. —  Organisation définitive d’un “Bureau Julia” à l’Institut de Recherches Psychiques de France, ibid., pp. 357-358. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire En lire plus

Lévy-Valensi Joseph et Boudon. Deux cas de Délire de persécution à forme démonomaniaque. Extrait de la « Revue neurologique », (Paris), tome XVI, 1908, pp. 1176-1178.

Lévy-Valensi Joseph et Boudon. Deux cas de Délire de persécution à forme démonomaniaque. Extrait de la « Revue neurologique », (Paris), tome XVI, 1908, pp. 1176-1178. Joseph Lévy-Valensi (1879-1943). Médecin, neuropsychiatre, Professeur à la Faculté de médecine de Paris, historien de la médecine. Interne, entre autres, de Gilbert Ballet puis chez Fulgence Raymond, il fait connaissance chez celui-ci du jeune agrégé Henri Claude. Ilfut aussi chef de clinique de Jules Déjerine à la Salpêtrière. Reçu au concours de l’agrégation en 1929, il aura été pendant treize ans agrégé dans le service du professeur Henri Claude à Sainte-Anne (Paris). En octobre 1939, Lévy-Valensi devient titulaire de la chaire d’Histoire de la Médecine à la Faculté de Médecine de l’Université de Paris. Quelques publications : — En lire plus

Tcherpakoff. Avant-propos. Extrait de « Les fous littéraires : rectification et additions à l’Essai bibliographique sur la littérature excentrique, les illuminés, visionnaires, etc. de Philomestre Junior », (Moscou), 1883, pp. 5-14.

Tcherpakoff. Avant-propos. Extrait de « Les fous littéraires : rectification et additions à l’Essai bibliographique sur la littérature excentrique, les illuminés, visionnaires, etc. de Philomestre Junior », (Moscou), 1883, pp. 5-14.   Tcherpakof [pseudonyme de Auguste Ladrague]. Bibliothécaire français,grand  professionnel, travaillant à Saint-Pétersbourg.  . Jusqu’à présent nous ne possédons que très peu d’informations sur cet homme. Né « à la fin de l’empire, au centre de la Champagne », il vint à Moscou après 1812 ; il était étroitement lié à des Français « moscovites », y compris le Chevalier François-Joseph d’Ysarn de Villefort. Ladrague travaillait dans la librairie Gautier quand il entra au service des Ouvaroff., dont il connut à Porétchyé deux générations. Lui-même collectionnait les livres et nous avons trouvé son ex-libris sous celui d’Ouvaroff. [p. 5] En lire plus