Articles du mot-clé : songe

Edmond Le Blant. Les premiers chrétiens et le démon. Mémoire lu à l’Académie des inscriptions et Belles-Lettres, 31e année, n° 2, 1887.

Edmond Le Blant. Les premiers chrétiens et le démon. Mémoire lu à l’Académie des inscriptions et Belles-Lettres, 31e année, n° 2, 1887. – Et tiré-à-part : Roma, Tipografia della R. Academia dei Lincei, 1888. 1 vol. in-4°, 9 p. Edmond Frédéric Le Blant (1818-1897). Archéologue. – Directeur de l’École française de Rome (1883-). – A été membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Polygraphe dont nous avons retenu en particulier : — Sur l’accusation de magie dirigée contre les premiers chrétiens. Extrait des Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 13ᵉ année, 1869. Et tiré à part : Nogent-le-Rotrou, imprimerie de A. Gouverneur , 1869. — Artémidore. Extrait des « Mémoires de l’Institut natinal de France », (Paris), tome 36, En lire plus

Georges Sand. Le délire hallucinatoire. Extrait de la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 4ème série, 2ème année, tome IX, 1905, pp. 476-477

Georges Sand. Le délire hallucinatoire. Extrait de la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 4ème série, 2ème année, tome IX, 1905, pp. 476-477. George Sand est le pseudonyme d’Amandine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant (1804-1876). Écrivaine, dramaturge, romancière bien connue. [p. 476] LE DÉLIRE HALLUCINATOIRE D’APRÈS GEORGE SAND (1) La fièvre amène dans le cerveau de chaque individu une illusion plus ou moins pénible. Les uns s’imaginent que l’angle formé par les murailles de l’appartement se rapproche d’eux, en se [p. 477] rétrécissant, jusqu’à leur presser et leur écraser la tête. Ils sentent peu à peu l’angle se desserrer, s’élargir, les laisser libres, retourner à sa place, pour revenir encore, se resserrer de nouveau, et recommencer continuellement la même alternative de En lire plus

F. Schrader. Le souvenir inconscient et le rêve ancestral. Extrait de la « Revue de l’École d’Anthropologie de Paris », (Paris), douzième année, 1902, pp. 113-116.

F. Schrader. Le souvenir inconscient et le rêve ancestral. Extrait de la « Revue de l’École d’Anthropologie de Paris », (Paris), douzième année, 1902, pp. 113-116.   En réponse à l’article de : Charles-L.  Letourneau. Des rêves ancestraux. Extrait des « Bulletins de la Société d’anthropologie de Paris », (Paris), Ve série, tome I, 1900, pp. 425-432. [en ligne sur notre site] Franz Schrader (1844-1924). Professeur de géographie anthropologique à l’École d’Anthropologie de Paris (1892-1924), auteur de nombreuses publications. Il se consacre très jeune à l’exploration et à la cartographie du versant espagnol des Pyrénées et des Pyrénées centrales et invente l’orographie. En 1875, il publie dans l’Annuaire du Club Alpin Français, une carte du Mont-Perdu. En 1880 il est nommé directeur du bureau cartographique En lire plus