Articles du mot-clé : sommeil

Edmond Le Blant. Les premiers chrétiens et le démon. Mémoire lu à l’Académie des inscriptions et Belles-Lettres, 31e année, n° 2, 1887.

Edmond Le Blant. Les premiers chrétiens et le démon. Mémoire lu à l’Académie des inscriptions et Belles-Lettres, 31e année, n° 2, 1887. – Et tiré-à-part : Roma, Tipografia della R. Academia dei Lincei, 1888. 1 vol. in-4°, 9 p. Edmond Frédéric Le Blant (1818-1897). Archéologue. – Directeur de l’École française de Rome (1883-). – A été membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Polygraphe dont nous avons retenu en particulier : — Sur l’accusation de magie dirigée contre les premiers chrétiens. Extrait des Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 13ᵉ année, 1869. Et tiré à part : Nogent-le-Rotrou, imprimerie de A. Gouverneur , 1869. — Artémidore. Extrait des « Mémoires de l’Institut natinal de France », (Paris), tome 36, En lire plus

Abbé Bergier. Songe. Article de l’Encyclopédie Méthodique – théologique par l’abbé Bergier, (Paris et à Liège), chez Panckoucke et chez Plomteux, 1790.

Abbé Bergier. Songe. Article extrait de l’Encyclopédie Méthodique. Théologie. (Paris), tome troisième, 1790, pp. 519-521.   Pour faire pendant à l’article ayant la même dénomination dans :  [Bricheteau Isidore [1789-1861]. Songes. ] in « Encyclopédie méthodique – Médecine», (Paris), tome treizième, 1830, pp. 73-74. Nicolas-Sylvestre Bergier (1718-1790). Abbé et théologien. Il écrivit de nombreux ouvrages contre les philosophes des Lumières. Il s’en prend particulièrement à Rousseau, dont il dénonce les contradictions de la pensée dans Le Déisme réfuté par lui-même (1765). Outre sa participation à l’Encyclopédie Méthodique il fut à l’origine du Dictionnaire théologique. Plusieurs fois réimprimé, notamment en 1854 par les frères Gaume, en 7 vol. in-8, avec des additions du cardinal Thomas Gousset et en 1858, avec des augmentations par En lire plus

Georges Sand. Le délire hallucinatoire. Extrait de la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 4ème série, 2ème année, tome IX, 1905, pp. 476-477

Georges Sand. Le délire hallucinatoire. Extrait de la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 4ème série, 2ème année, tome IX, 1905, pp. 476-477. George Sand est le pseudonyme d’Amandine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant (1804-1876). Écrivaine, dramaturge, romancière bien connue. [p. 476] LE DÉLIRE HALLUCINATOIRE D’APRÈS GEORGE SAND (1) La fièvre amène dans le cerveau de chaque individu une illusion plus ou moins pénible. Les uns s’imaginent que l’angle formé par les murailles de l’appartement se rapproche d’eux, en se [p. 477] rétrécissant, jusqu’à leur presser et leur écraser la tête. Ils sentent peu à peu l’angle se desserrer, s’élargir, les laisser libres, retourner à sa place, pour revenir encore, se resserrer de nouveau, et recommencer continuellement la même alternative de En lire plus