Articles du mot-clé : sexualité

Georges Genil-Perrin. L’altruisme morbide. Extrait de « L’année psychologique », (Paris), volume 17, 1910, pp. 233-250.

Georges Genil-Perrin. L’altruisme morbide. Extrait de « L’année psychologique », (Paris), volume 17, 1910, pp. 233-250.   Texte princeps dans lequel l’auteur propose pour l première fois le concept d’altruisme morbide. Georges-Paul-Henri Genil-Perrin (1882-1964). Médecin aliéniste bien connu pour avoir sonner la glas des théories de la dégénérescence avec sa thèse de médecine soutenue à Paris en 1913 : Histoire des origines et de l’évolution de l’idée de dégénérescence en médecine mentale. Nous signalerons quelques unes de ses publications les plus importantes : — (avec Charles Vallon). La psychiatrie médico-médicale dans l’œuvre de Zacchias  (1584-1659). Article paru dans la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 8e série, 16e année, tome XVI, 1912, pp. 46-82, 90-106. [en ligne sur notre site] — Histoire des En lire plus

J. Lévy-Valensi, Pierre Migault et Jacques Lacan. Écrits « inspirés » : schizograhie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 13esérie, tome II, décembre 1931, pp. 508-522.

J. Lévy-Valensi, Pierre Migault et Jacques Lacan. Écrits « inspirés » : schizograhie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 13esérie, tome II, décembre 1931, pp. 508-522.   Joseph Lévy-Valensi (1879-1943). Médecin, neuropsychiatre, Professeur à la Faculté de médecine de Paris, historien de la médecine. Interne, entre autres, de Gilbert Ballet puis chez Fulgence Raymond, il fait connaissance chez celui-ci du jeune agrégé Henri Claude. Ilfut aussi chef de clinique de Jules Déjerine à la Salpêtrière. Reçu au concours de l’agrégation en 1929, il aura été pendant treize ans agrégé dans le service du professeur Henri Claude à Sainte-Anne (Paris). En octobre 1939, Lévy-Valensi devient titulaire de la chaire d’Histoire de la Médecine à la Faculté de Médecine de l’Université de Paris. Quelques publications : — (avec En lire plus

Ernest Dupré. La Mythomanie. Étude psychologique et médico-légale du mensonge et de la fabulation morbide. Paris, Imprimerie typographie Jean Gainche, 1905. 1 vol. Intégral. 

Ernest Dupré. La Mythomanie. Étude psychologique et médico-légale du mensonge et de la fabulation morbide. Paris, Imprimerie typographie Jean Gainche, 1905. 1 vol. Intégral.    Ferdinand-Pierre-Louis-Ernest Dupré (1862-1921). Médecin et aliéniste, élève de Chauffard, de Landouzy et de Brouardel, il fut très influencé par Auguste Motet, directeur de la maison de santé de Charonne. C’est en 1905 qu’il propose le terme de mythomanie pour désigner la tendance volontaire et consciente de l’altération de la vérité. Il défend les théories des « constitutions », en reprenant et donnant suite à celles de Augustin Morel et Valentin Magnan. Parallèlement il développe une théorie des Phobis imaginatives et des délites d’imagination Celles-ci seront publiées par son élève, Benjamin Logre, en 1925, sous le titre : Pathologie de l’imagination et de En lire plus