Articles du mot-clé : Satan

Georges Méliès. Les cents Quatre farces du diable [The Merry Frolics Of Satan] (1906). 6 mn 33.

Georges Méliès. Les cents Quatre farces du diable (1906). 6 mn 33. Aussi connu sous le nom « The Merry Frolics Of Satan » en angalis, ce court métrge a été réalisé par George Melies en 1906. Deux hommes sont tourmentés par Satan dans une auberge qu’ils se préparent à quitter pour faire, éventuellement, l’expérience d’une promenade en calèche, tirée par un cheval squelettique, à travers le ciel,  avec la permission du Diable, avant qu’il ne prenne l’un des hommes en enfer et le fasse rôtir à la broche. Georges Méliès (1861-1938) Il choisit d’abord la prestidigitation avant de profiter d’une petite donation de son père pour acheter le théâtre Robert Houdin. Il découvre, fin 1895, lors de la première représentation des En lire plus

Fr. J.-M.-L. Monsabré (O. P). L’Empire du diable. Extrait de la « Revue thomiste », (Paris), 2e année, 1894, pp. 289-308.

Fr. J.-M.-L. Monsabré (O. P). L’Empire du diable. discours prononcé à la chapelle des RR. PP. dominicains, le 28 mai 1894. Extrait de la « Revue thomiste », (Paris), 2e année, 1894, pp. 289-308. Et tiré-à-part : Paris : aux bureaux de la Revue thomiste, 1894. 1 vol. in-8°, 20 p.   Jacques Marie Louis Monsabré (1827-1907). Prêtre catholique (1851) , dominicain (1855). – Prédicateur à Notre-Dame de Paris (1869). Véritable polygraphe (195 publications retenues sur (B.n. F.), nous avons retenue les quelque titres suivants : — Le Mariage. Précédé d’une lettre de Mgr François Richard, archevêque de Paris. Paris : P. Lethielleux , 1887. 1 vol. In-8° , XII-384 p — L’École et la famille, discours pour la distribution des prix de l’externat Saint-Joseph, En lire plus

Antoine Ritti. DÉMONOMANIE. Extrait du « Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales – A. Dechambre », (Paris), Première série, tome vingt-sixième, DAT-DEN, pp. 682-793.

Antoine Ritti. DÉMONOMANIE. Extrait du « Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales – A. Dechambre », (Paris), Première série, tome vingt-sixième, DAT-DEN, pp. 682-793. [p. 682] Antoine Ritti (1844-1920). Médecin aliéniste originaire de Strasbourg, il commença sa carrière dans le département de la Meurthe à l’asile de Fains, dont il fut chassé par les hostilités franco-allemandes. Il rejoint alors Paris et la Maison de Santé Esquirol. Il est un des principaux contributeurs aux atroces concis aux maladies mentales du Dictionnaire Dechambre. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Par commodité les notes de bas de page ont été renvoyées en fin d’article. – Les images on été rajoutées par nos soins, hors les deux tableaux in-texte. – Nouvelle transcription de En lire plus