Articles du mot-clé : sainteté

Joseph de Bonniot. Opposition entre l’hystérie et la sainteté. Paris, Letouzet et Ané,1886. 1 vol. in-8°, 49 p.

Joseph de Bonniot. Opposition entre l’hystérie et la sainteté. Paris, Letouzet et Ané,1886. 1 vol. in-8°, 49 p. Article original paru dans la revue « Cosmos », en 1886. Une très bonne historique sur l’histoire des théories de l’hystérie, résumée dans cet article d’un théologien, qui bien sûr dénie le diagnostic d’hystérie pour les mystiques et les saints. Joseph de Bonniot (1831-1889). (Le Père). Prêtre, jésuite. Théologien. Quelques publications : — De l’hallucination. Revue du monde catholique, (Paris), tome XXXI, 1874. — Le Miracle et les Sciences médicales. Hallucination. – Apparitions. – Extase. – Fausse extase. Paris, Didier et Cie, 1879. & vol. in-12, 2 ffnch., XI p., 403 p.  — Miracle et savants : l’objection scientifique contre le miracle. Paris, Bray et Retaux, En lire plus

Alfred Maury. Des Hallucinations du mysticisme chrétien. Extrait de la « Revue des Deux Mondes », 2e série de la nouvelle période, tome 8, 1854 (pp. 454-482).

Alfred Maury. Des Hallucinations du mysticisme chrétien. Extrait de la « Revue des Deux Mondes », 2e série de la nouvelle période, tome 8, 1854 (pp. 454-482). Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un contributeur zèlé de celles-ci. Ses travaux sur le sommeil et les rêves, en particulier l’analyse de ses propres rêves, en font un précurseur, sur bien des points, des théories que développa la psychanalyse, ainsi que En lire plus

Georges Dumas. L’odeur de sainteté. Article paru dans « La Revue de Paris », (Paris), quatorzième année, tome sixième, novembre-décembre 1907, pp. 531-552.

Georges Dumas. L’odeur de sainteté. Article paru dans « La Revue de Paris », (Paris), quatorzième année, tome sixième, novembre-décembre 1907, pp. 531-552.   Georges Dumas (1866-1946). Médecin, psychologue, philosophe, fidèle disciple de Théodule Ribot, spécialiste des émotions. Il est chargé de cours à la Sorbonne et en 1912 professeur titulaire de psychologie expérimentale et pathologique. Il fonda des instituts à Buenos Aires, Santiago du Chili et à Rio de Janeiro l’Institut franco-brésilien. Avec Pierre Janet, à qui il succèdera à la Sorbonne, il fonde la Journal de psychologie normale et pathologique en 1903. Il est surtout connu pour son Traité de Psychologie (1924) en 2 volumes et son Nouveau Traité de psychologie en 10 volumes (1930-1947), tous deux réunirent de prestigieux collaborateurs. En lire plus