Articles du mot-clé : procès

Paul Regnard. Les Sorcières. Psychologie. Extrait de « La Revue Scientifique de la France et de l’Etranger. Revue des cours scientifiques », Paris, troisième série, tome III, 2e année – 1er semestre, janvier à juillet 1882, pp. 385-397.

Paul Regnard. Les Sorcières. Psychologie. Extrait de « La Revue Scientifique de la France et de l’Etranger. Revue des cours scientifiques », Paris, troisième série, tome III, 2e année – 1er semestre, janvier à juillet 1882, pp. 385-397.—    Paul Marie Léon Regnard (1850-1927). Médecin physiologiste et biologiste, co-fondateur avec Désiré-Magloire Bourneville  (1840-1909) de l’Iconographie photographique de la Salpêtrière (service de M. Charcot). Connu pour son Les maladies épidémiques de l’esprit. Sorcellerie, Magnétisme, Morphinisme, Délire des grandeurs. Ouvrage illustré de 120 gravures. Paris, E. Plon, Nourrit et Cie, 1887, 1 vol. in-8°, XII p., 429 p., 1 fnch de table [Cf : Yve-Plessis: 814.] — Iconographie photographique de la Salpêtrière  (service de M. Charcot). Tome premier. Paris, 1875. 88 planches de 22 cm. [En ligne sur En lire plus

Alexandre Bérard. Un assassin de treize ans. Extrait des « Archives d’anthropologie criminelle de criminologie et de psychologie normale et pathologique », (Paris), VIII, 1893, pp. 493-503.

Alexandre Bérard. Un assassin de treize ans. Extrait des « Archives d’anthropologie criminelle de criminologie et de psychologie normale et pathologique », (Paris), VIII, 1893, pp. 493-503.   Alexandre Bérard (1859-1923). Docteur en droit, avocat et homme politique. Quelques publications : — La responsabilité morale et la loi pénale, 1892. — La publicité des exécutions, 1894. — La criminalité en France, 1890. — Les vaudois, leur histoire sur les deux versants des Alpes, du IVe siècle au XVIIIe. Lyon, A. Storck, 1892. — Le monde des rêves. Extrait de la « Revue des Revues », (Paris), VIe année, Vol. XIV, n°18, 15 septembre (IIe série) 1895, pp. 522-526. [en ligne sur notre site] Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. En lire plus

Étienne Georget. Examen médical des procès criminels des nommés LÉGER, FELDTMANN, LECOUFFE, JEAN-PIERRE PAPAVOINE, dans lesquels l’aliénation mentale a été alléguée comme moyen de défense. Extrait des « Archives générales de médecine », (Paris), 3e année, tome VIII, 1825,  pp. 149-214.

Étienne Georget. Examen médical des procès criminels des nommés LÉGER, FELDTMANN, LECOUFFE, JEAN-PIERRE PAPAVOINE, dans lesquels l’aliénation mentale a été alléguée comme moyen de défense. Extrait des « Archives générales de médecine », (Paris), 3e année, tome VIII, 1825,  pp. 149-214.   Un texte princeps puisque ici Georget, par l’analyse de cinq homicides, démontre que les juges doivent absolument prendre l’avis d’un médecin pour différencier les meurtriers des malades atteints de monomanie homicide. Dès l’année suivante, des médecins furent appelés à la barre, dans les cas douteux. Il introduit ainsi la notion psychiatrie médico-légale.  Etienne-Jean Georget (1795-1828). Médecin aliéniste élève de Philipe Pinel et Jean-Étienne-Dominique Esquirol. Il est connu pour ses écrits en psychopathologie, et aussi pour avoir demandé à Théodore Géricault de faire des En lire plus