Articles du mot-clé : premier texte

Angelo Hesnard et René Laforgue. La Conception psychanalytique ou « instinctiviste » de la Schizophrénie. Extrait du « Congrès des médecins aliénistes et neurologistes de France et de Pays de langue française – XXXe session, Généve-Lausanne, 2-7 août 1926, Comptes rendus », (Paris), 1926, pp. 211-215.

Angelo Hesnard et René Laforgue. La Conception psychanalytique ou « instinctiviste » de la Schizophrénie. Extrait du« Congrès des médecins aliénistes et neurologistes de France et de Pays de langue française – XXXe session, Généve-Lausanne, 2-7 août 1926, Comptes rendus », (Paris), 1926, pp. 211-215.   Angelo Louis Marie Hesnard (né à Pontivy (Morbihan) le 22 mai 1886 et décédé à Rochefort-sur-mer le 17 avril 1969). Médecin-Général de la Marine Nationale, neuropsychiatre, membre fondateur de la Société Psychanalytique de Paris (S.P.P.), président de la Société Française de Psychanalyse (S.F.P), professeur de neuropsychiatrie et de Médecine légale ) l’Ecole de Santé Navale de Bordeaux et à l’Ecole d’Application du Service de Santé de la Marine. Il reste une figure de l’introduction de la psychanalyse en France, En lire plus

Morichau-Beauchant. Le « rapport affectif » dans la cure des psychonévroses. Extrait de la « Gazette des hôpitaux civils et militaires », (Paris), 84eannée, 1911, pp. 1845-1849.

Morichau-Beauchant. Le « rapport affectif » dans la cure des psychonévroses. Extrait de la « Gazette des hôpitaux civils et militaires », (Paris), 84eannée, 1911, pp. 1845-1849. Pierre-Ernest-René Morichau-Beauchant nait le 1er novembre 1873 et meurt le 6 octobre 1952. il adhère au groupe de Zurich duquel il s’éloignera dès après la guerre. Son intérêt pour la philosophie et la psychologie, ainsi que pour la langue allemande, l’amène très tôt à découvrir les écrits de Freud. C’est probablement dans l’année 1900 qu’il prend connaissance de La Traumdeutug, alors qu’à Lyon est soutenue pour la première fois une thèse prenant appui sur les travaux de Freud. Il est reconnu par les historiens de la psychanalyse pur être le premier français qui ait adhéré vivement à la En lire plus

Jean Lhermitte. La Psychanalyse. Extrait de la « Gazette des hôpitaux civils et militaires », (Paris), 94e année, n°93, 26 novembre 1921, pp. 1485-1489.

Jean Lhermitte. La Psychanalyse. Extrait de la « Gazette des hôpitaux civils et militaires », (Paris), 94e année, n°93, 26 novembre 1921, pp. 1485-1489. Une présentation de la psychanalyse, avec toute la finesse et l’intelligence de ce célèbre  psychiatre. Jean Lhermitte (1877-1959). Neurologue et psychiatre français. Elève de Fulgence Raymond et de Pierre Marie. Successivement chef de clinique de ce dernier à la Salpêtrière, médecin en chef de Henri Claude, il devient professeur de psychiatre en 1923. Il s’intéresse de très près aux phénomènes mystique ainsi qu’à la possession démoniaque et nous laissera de nombreux articles sur ces sujets ainsi que quelques ouvrages dont : — (Henri Hécaen et Roger Coulonjou) Héautoscopie et onirisme. Le problème du double dans le rêve et le songe. En lire plus