Articles du mot-clé : possession

Gabriel Delanne. Somnambulisme avec glossolalie. Extrait de la « Revue scientifique et morale du spiritisme – 1901-1902 », (Paris), année 7, 1902, pp. 385-397, 516-527, 577-586, 641-651.

Gabriel Delanne. Somnambulisme avec glossolalie. Extrait de la « Revue scientifique et morale du spiritisme – 1901-1902 », (Paris), année 7, 1902, pp. 385-397, 516-527, 577-586, 641-651.   L’article que nous proposons ici est paru en  parties. Nous avons réuni les notes de chaque partie en fin du quatrième partie avec une numérotation continue. François-Marie Gabriel Delanne (1857-1926) Essayiste et spirite français, il fut le principal représentant et continuateur du spiritisme d’Allan Kardec, avec Léon Denis et Camille Flammarion. Comme ce dernier, mais aussi comme Ernest Bozzano, il privilégia l’approche scientifique des phénomènes psychiques. Il dirigea le périodique la Revue scientifique et morale du spiritisme, dont le premier numéro parut en mars 1883 et s »arrêta avec la guerre en 1913. Il fut également membre du comité En lire plus

Le Destin exécrable de Guillemette Babin, par le réalisateur Guillaume Radot. 1948. Film N. & B. France. Drame.

Le Destin exécrable de Guillemette Babin, par le réalisateur Guillaume Radot. 1948. Film N. & B. France. Drame. 97 mn. Reconstitution romancée du procès de la sorcière Guillemette Babin, condamnée et brûlée au XVIe siècle. Guillemette Babin est la fille d’une sorcière, sa mère fut brûlée vive. Jeune fille, elle est exorcisée et devient servante. Poursuivie par les assiduités de son maître, elle lui préfère son fils qui, lui, la dédaigne. Par vengeance, elle le pousse alors au suicide. Sa maîtresse meurt également et Guillemette épouse le veuf. Dénoncée comme sorcière, elle périra à son tour dans les flammes, en dépit de l’appui d’un jeune chroniqueur qui tente de lutter contre les superstitions. Adapté du livre de Maurice Garçon : En lire plus

Jean-François de Saint-Lambert & Louis de Jaucourt. Mélancolie. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome dixième, 1767, pp. 247-249.

Jean-François de Saint-Lambert & Louis de Jaucourt. Mélancolie. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome dixième, 1767, pp. 247-249. Jean-François de Saint-Lambert (1716-1803). Militaire, philosophe, conteur et poète français Louis de Jaucourt (1704-1779). Rédacteur de l’Encyclopédie et docteur en médecine français. [p. 247] MÉLANCOLIE, s. f. (Économie animale.) c’est la plus grossière, la moins active, & la plus susceptible d’acidité de toutes nos humeurs. Voyez Humeur. La mélancolie étoit, selon les anciens, froide & sèche ; elle formoit le tempérament froid & sec. Voyez Tempérament. Mélancolie, s. f. c’est le sentiment habituel de notre imperfection. Elle est opposée à la gaieté qui naît du contentement de nous-mêmes : elle est En lire plus