Articles du mot-clé : philosophie

Madame Morel de Rubempré. Instruction philosophique et morale sur le magnétisme, le sommeil, les rêves, le somnambulisme, l’extase, la phrénologie, la physiognomonie, etc.Pantomantisme physiologique. Paris, impr. de Schneider et Langrand, s. d., [1846], 1 vol. in-8°, 8 p.

Madame Morel de Rubempré. Instruction philosophique et morale sur le magnétisme, le sommeil, les rêves, le somnambulisme, l’extase, la phrénologie, la physiognomonie, etc.Pantomantisme physiologique. Paris, impr. de Schneider et Langrand, s. d., [1846], 1 vol. in-8°, 8 p. B. n. F. : Tb 64-180.   Nous n’avons trouvé aucune donnée bio-bliograhique sur cette auteure, sinon qu’elle fut l’épouse du célèbre médecin J. MOREL (de Rubempré) né en 1924, Auteur de très nombreuses publications dont la plus célèbre : de de : La physiologie de la liberté ou tableau médico-philosophique des droits naturels et des facultés physiques et morales de l’homme. Paris, Lerosey, 1830. 1 vol. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – L’image a été rajoutée par En lire plus

Ernest Dupré. Rêves, rêveries et divers états morbides de l’imagination. Partie 1. Extrait de « La Revue hebdomadaire », (Paris), 1921, pp. 259-279.

Ernest Dupré. Rêves, rêveries et divers états morbides de l’imagination. Partie 1. Extrait de « La Revue hebdomadaire », (Paris), 1921, pp. 259-279.   Article en deux parties: Partie 2: paru dans « La Revue hebdomadaire », (Paris), 1921, [en ligne sur notre site] Ferdinand-Pierre-Louis-Ernest Dupré (1862-1921). Médecin et aliéniste, élève de Chauffard, de Landouzy et de Brouardel, il fut très influencé par Auguste Motet, directeur de la maison de santé de Charonne. C’est en 1905 qu’il propose le terme de mythomanie pour désigner la tendance volontaire et consciente de l’altération de la vérité. Il défend les théories des « constitutions », en reprenant et donnant suite à celles de Augustin Morel et Valentin Magnan. Parallèlement il développe une théorie des Phobis imaginatives et des délites d’imagination Celles-ci seront publiées par son élève, En lire plus

Mallet & Marmontel. Démon. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 4, 1751, pp. 821-821.

Mallet & Marmontel. Démon. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 4, 1751, pp. 821-821.   Edme-François Mallet (1713-1755). Abbé, théologien et encyclopédiste français. Jean-François Marmontel (1723-1799). Encyclopédiste, historien, conteur, romancier, grammairien et poète, dramaturge et philosophe français.   DÉMON, s. m. (Hist. anc. mod. & Belles-lettres.) nom que les anciens donnoient à certains esprits ou génies, qu’on croyoit apparoître aux hommes pour leur rendre service ou pour leur nuire. Voy. Génie. La première idée des démons est venue de Chaldée ; de-là elle s’est répandue chez les Perses, chez les Égyptiens, & chez les Grecs. Pythagore & Thalès sont les premiers qui ont introduit les démons en Grèce. Platon a En lire plus