Articles du mot-clé : perversion

Rencurel. Les hommes-femmes de Madagascar. Extait de la « Revue de psychiatrie (médecine mentale, neurologie, psychologie », (Paris), nouvelle série, 3e année, tome III, 1900, pp. 368-371.

Rencurel. Les hommes-femmes de Madagascar. Extait de la « Revue de psychiatrie (médecine mentale, neurologie, psychologie », (Paris), nouvelle série, 3e année, tome III, 1900, pp. 368-371.   Jean Rencurel. Médecin major de 1ère classe, hors cadre. Il exerça également à  Qui-nhon (Vietnam). Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Par commodité nous avons renvoyé les notes de bas de page en fin d’article. – Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. 368] LES HOMMES-FEMMES DE MADAGASCAR par le Dr RENCUREL. Nous n’étions ni hommes ni femmes, Nous étions tous Auvergnats, dit un vieux refrain. Si l’Auvergne produit des citoyens En lire plus

Legrand du Saulle. Essai sur l’anthropophagie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome huitième, 1862, pp. 472-480.

Legrand du Saulle. Essai sur l’anthropophagie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome huitième, 1862, pp. 472-480.   Henri Legrand du Saulle (1830-1886). Fut interne de Bénédict Morel à Saint-Yon, puis assistant de Louis-Florentin Cameil à Charenton, il fur ensuite nommé poste de Prosper Lucas à Bicêtre, et enfin remplaça Louis Delasiauve à La Salpêtrière. Il fur également attaché au Dépôt de la Préfecture de police sous l’autorité de Charles Laségue. Autant dire que ses influences furent variées et prestigieuses. Il est connu pour ses travaux en médecine légale, mais aussi sur les troubles de la personnalité, particulièrement pour son œuvre pionnière concernant les phobies et les troubles obsessionnel-compulsifs. Quelques travaux parmi ses très nombreuses publications : — Le somnambulisme naturel. Discussion médico-légale sur En lire plus

La psychanalyse en médecine légale. Par Georges Genil-Perrin. 1932.

Georges Genil-Perrin. La psychanalyse en médecine légale. Article parut dans la « Paris médical : la semaine du clinicien », (Paris), n°86, 1932, pp. 28-41. L’article que nous présentons est, sous le couvert d’une critique des rapports de la médecine légale et la psychanalyse, une violente attaque contre celle-ci. Nous n’avons trouvé nulle trace des textes de Genil-Perrin, dans les histoires de la psychanalyse parvenus à notre connaissance ; nulle trace dans les ouvrages, pourtant très bien documentés, d’Elisabeth Roudinesco. – Une mouture beaucoup plus élaborée, portant le même titre, mais tout aussi virulente parut la même année dans les Annales de médecine légale, de criminologie et de médecine légale, en mai 1932. Celle-ci comprend également une longue discussion avec des protagonistes différents. En lire plus