Articles du mot-clé : persécution

Dupré  & Logre. Les délires d’imagination. Extrait de la revue « L’Encéphale », (Paris), 6e année, premier semestre, 10 mars 1911, pp. 209-232, 337-350 et 430-450.

Dupré  & Logre. Les délires d’imagination. Extrait de la revue « L’Encéphale », (Paris), 6e année, premier semestre, 10 mars 1911, pp. 209-232, 337-350 et 430-450.   Le texte princeps du concept de délire imaginatif ou délire d’imagination, pour faire suite à celui de Mythomanie créé en 1905, par Ernest Dupré, mais aussi à celui de délire d’interprétation de Paul Sérieux et Joseph Capgras. Ferdinand Pierre Louis Ernest Dupré (1862-1921). Médecin et aliéniste, élève de Chauffard, de Landouzy et de Brouardel, il fut très influencé par Auguste Motet, directeur de la maison de santé de Charonne. C’est en 1905 qu’il propose le terme de mythomanie pour désigner la tendance volontaire et consciente de l’altération de la vérité. Il défend les théories des « constitutions », en reprenant et En lire plus

Auguste Marie et Dr Pailhas. Sur quelques dessins de déments précoces. Extrait du « Bulletin de la Société clinique de médecine mentale », (Paris), tome cinquième, 1912, pp. 311-319.

Auguste Marie et Dr Pailhas. Sur quelques dessins de déments précoces. Extrait du « Bulletin de la Société clinique de médecine mentale », (Paris), tome cinquième, 1912, pp. 311-319.   Auguste Armand Victor Marie (1865-1935). Médecin en chef des asiles de la Seine, Licencié en droit et homme politique. Au cours de sa carrière, il a été successivement médecin adjoint des asiles publics (en 1899), directeur fondateur et médecin en chef de la colonie familiale de la Seine en 1892, titulaire en 1896, médecin en chef de l’Asile de Villejuif (1900). Il fut à l’origine de la première exposition réalisé à Paris en 1905, d’oeuvres qu’il avait collectionnées sous le titre : Petit Musée de la folie. C’est à partir de En lire plus

Joseph Capgras. Le délire d’interprétation hyposthénique, délire de supposition. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 12esérie, tome II, novembre 1930, pp. 272)

Joseph Capgras. Le délire d’interprétation hyposthénique, délire de supposition. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 12esérie, tome II, novembre 1930, pp. 272-299)   Joseph Capgras (1873-1950). Il fut l’élève de Paul Sérieux (1864-1947), qui lui inspira sa thèse de doctorat « Essai de réduction de la mélancolie en une psychose d’involution présénile » (1900). Il arriva à la conclusion que cette affection mentale était un syndrome, qui, à l’âge avancé, n’était que le reflet mental des processus d’involution sénile liés à des modifications organiques. Il devint un collaborateur très proche de son maître et il écrivirent de très nombreux articles en commun en particulier sur le délire d’interprétation et la folie raisonnante, qui donna lieu à un ouvrage resté célèbre : Les folies raisonnantes, Le En lire plus