Articles du mot-clé : Pâris

Michel Collée. Les convulsionnaires chez Carré de Montgeron. Album n°1. Les planches.

Michel Collée. Les convulsionnaires chez Louis-Basile Carré de Montgeron. Album n°1. Les planches. Les éditions originales sont de 1737, 1741 et 1747. Louis-asile Carré de Montgeron (1686-1754). Magistrat et écrivain, il fut un ardent défenseur du Jansénisme et des Convulsionnaires qui  firent florès sans la houlette du diacre Pâris. — La Vérité des Miracles opérés par l’intercession de M. de Paris, démontrée contre M. l’Archevêque de Sens. Ouvrage dédié au Roy. Utrecht, Chez les Libraires de la Compagnie, 1737. 1 vol. in-4°, 4 ffnch., XXVIII p., 32 p., 4 p., 63 p., 79 p., 52 p., 74 p., 56 p., 44 p., 52 p., 32 p., 28 p., XXVIII p., XXXVIII p. — La Vérité des Miracles opérés par l’intercession de M. En lire plus

Extase. De l’état d’extase considérée comme une des causes des effets attribués au magnétisme animal [Partie 2]. Par Al. Bertrand. 1826.

  A. Bertrand. Extase. De l’état d’extase considérée comme une des causes des effets attribués au magnétisme animal. [Partie 2]. Article parut dans « l’Encyclopédie Progressive », 8e Traité, Bequest et Conven Francis, 1826, 24, pp. 337-392. A été édité en tiré-à-part avec double pagination, celle de l’original et pp.1 à 56. Alexandre Jacques François Bertrand est né à Rennes le 25 avril 1795 et mort à Paris le 22 janvier 1831. Opposant lors de la Restauration il démissionne de l’Ecole Polytechnique. Il entreprend alors des études de médecine et soutient sa thèse, l’Examen de l’opinion généralement admise sur la manière dont nous recevons par la vue la connaissance des corps, en 181, travail jugé brillant et novateur. Deux ouvrages majeurs. Il sera un des grands zélateurs du En lire plus

Extase. De l’état d’extase considérée comme une des causes des effets attribués au magnétisme animal [Partie 1]. Par Al. Bertrand. 1826.

  A. Bertrand. Extase. De l’état d’extase considérée comme une des causes des effets attribués au magnétisme animal [Partie 1]. Article parut dans « l’Encyclopédie Progressive », 8e Traité, Bequest et Conven Francis, 1826, 24, pp. 337-392. A été édité en tiré-à-part avec double pagination, celle de l’original et pp. 1 à 56. Alexandre Jacques François Bertrand est né à Rennes le 25 avril 1795 et mort à Paris le 22 janvier 1831. Opposant lors de la Restauration il démissionne de l’Ecole Polytechnique. Il entreprend alors des études de médecine et soutient sa thèse, l’Examen de l’opinion généralement admise sur la manière dont nous recevons par la vue la connaissance des corps, en 181, travail jugé brillant et novateur. Deux ouvrages majeurs. Il sera un En lire plus