Articles du mot-clé : paralysie

Féré Charles-Samson [1852-1907]. Note sur un cas de paralysie hystérique consécutive à un rêve.] in « Comptes rendus hebdomadaires des Séances et Mémoires de la Société de Biologie », (Paris), tome troisième, huitième série, année 1886, trente-huitième de la collection, pp. 511-512.

Charles Féré. Note sur un cas de paralysie hystérique consécutive à un rêve.] in « Comptes rendus hebdomadaires des Séances et Mémoires de la Société de Biologie », (Paris), tome troisième, huitième série, année 1886, trente-huitième de la collection, pp. 511-512.   Un texte fondamental repris dans la plupart des études sur les rapports de l’épilepsie et le rêve qui suivirent. Charles-Samson Féré  [1852-1907].Médecin Aliéniste infatigable chercheur, élève de Charcot dont il fut le secrétaire particulier et le préparateur, médecin chef des aliénés de Bicêtre. Ses intérêts furent ecclectiques comme le montre la courte bibliographie ci-dessous : Dégénérescence et criminalité. Essai physiologique. Avec 21 graphique dans le texte. Paris, Félix Alcan, 1888. 1 vol. in-12, 2 ffnch., 178 p., 1 fnch. Du traitement des En lire plus

Note sur un cas de paralysie hystérique consécutive à un rêve. Par Charles Féré. 1886.

Charles Féré. Note sur un cas de paralysie hystérique consécutive à un rêve. Article parut dans la revue « Comptes rendus hebdomadaires des Séances et Mémoires de la Société de Biologie », (Paris), tome troisième, huitième série, année 1886, trente-huitième de la collection, pp. 541-542. Charles-Samson Féré (1852-1907). Sera le secrétaire et le chef de laboratoire de Jean-Martin Charcot à La Salpêtrière, puis médecin aliéniste à l’hôpital de Bicêtre. Il sera un défenseur, presque outrancier, des théories du petit et du grand hypnotisme. Il écrira de très nombreux ouvrages et articles dans les domaines de la psychologie, la médecine, la sexualité, la criminologie, etc. Quelques une de ses publications : — A propos d’un lapsus calami. Article parut dans la « revue Philosophique de En lire plus

Les démoniaques et les maladies dans l’art byzantin [Partie 2]. Par Jean Heitz. 1901.

Jean Heitz. Les démoniaques et les maladies dans l’art byzantin [Partie 2]. Article parut dans la revue « Nouvelle Iconographie de la Salpêtrière », (Paris), tome XIV, 1901,pp. 161-168. Pour faire suite à l’article de Paul Richer et Henry Meige, Documents inédits sur les démoniaques dans l’art, publié ici même. [voir article sur notre site].  Nous savons peu de chose de ce médecin ; nous ne connaissons que sa date de décès, en 1930. Il écrivit plusieurs articles sur les pathologies cardiaques et plusieurs sur les démoniaques dans la Nouvelle iconographie de la Salpêtrière dont les principaux : —Note sur trois dessins de Jordaens. Article parut dans la revue « Nouvelle Iconographie de la Salpêtrière », (Paris), tome seizième, 1903, pp. 171-172, 1 planche hors-texte. [en ligne sur notre site]. —Note En lire plus