Articles du mot-clé : nosologie

Jules Séglas. Sur les phénomènes dits hallucinations psychiques. Extrait des « Annales des sciences psychiques », (Paris), onzième année, 1901, pp 270-277.

Jules Séglas. Sur les phénomènes dits hallucinations psychiques. Extrait des « Annales des sciences psychiques », (Paris), onzième année, 1901, pp 270-277.   Louis Jules-Ernest Séglas (1856-1939). Médecin psychiatre à l’origine de nombreux travaux et auteur lui-même il fut à l’origine du concept du « délire des négation ». Il étudia plus particulièrement la nosographie des délires mais aussi des hallucinations et plus généralement des psychoses. Quelques publications : —  (avec Logre). Délire imaginatif de grandeur avec appoint interprétatif. Paris, « L’Encéphale », (Paris), I, 1911, p 6. —  Des troubles du langage chez les aliénés. Paris, J. Rueff et Cie, 1892. 1 vol. in-8°. —  Le délire des négations. Séméiologie et diagnostic. Paris, G. Masson et Gauthier-Villard et fils, 1896. 1 vol. in-8°. —  Leçons cliniques En lire plus

Charles Vallon et Georges Genil-Perrin. La psychiatrie médico-médicale dans l’œuvre de Zacchias (1584-1659). 1912,

Charles Vallon et Georges Genil-Perrin. La psychiatrie médico-médicale dans l’œuvre de Zacchias  (1584-1659). Article paru dans la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 8e série, 16e année, tome XVI, 1912, pp. 46-82, 90-106.   Charles Antoine Vallon (1853-1924). Médecin expert près le tribunal de la Seine, inspecteur des aliénés ) la Préfecture de Police de Paris. Elève de Dagnonet chez qui il fit son internat. Fondateur de la Société de Psychiatrie, il fut membre de plusieurs société savante dont la Société médico-psychologique Parmi ses travaux, très nombreux, plusieurs ont été couronnés par l’Académie de Médecine. Nous en avons retenus quelques-uns — Chapitre dans le Traité de pathologie mentale de Gilbert BALLET, 1903. — Aliéné auto-accusateur. Extrait des Annales En lire plus

Mémoire sur le goitre et le crétinisme. Par Guillaume Ferrus. 1854. 5 planches.

Guillaume-André-Marie Ferrus. Mémoire sur le goitre et le crétinisme. Avec cinq planches. A Paris, chez J.-B. Baissière, 1854. 1 vol. in-8°,  Article paru une première fois dans le Bulletin de Académie Nationale de Médecine, (Paris), tome 16, année 15, 1850, p. 200-282  (séance du 31 décembre 1850),Académie Nationale de Médecine Tome 16, Année 15, (1850) p. 200-282 (séance du 31 décembre 1850), suivi d’une discussion p. 514-554 du même tome du Bulletin (séance du 18 février 1851). Guillaume-André-Marie Ferrus  (1784-1861). Il soutiendra sa thèse de médecine en 1804/ C’est Grâce à Rostan, qu’il fut présenté à Philippe Pinel qui lui présenta en 182 un poste d’adjoint dans son service. Partisan déterminé du « travail thérapeutique » il obtiendra, entre autre, de l’administration la création de « la En lire plus