Articles du mot-clé : neurologie

Laupts. Le fonctionnement cérébral pendant le rêve et pendant le sommeil hypnotique. (Annales médico- psychologiques), (Paris), nov.-déc. 1895, pp. 354-375.

Laupts. Le fonctionnement cérébral pendant le rêve et pendant le sommeil hypnotique. (Annales médico- psychologiques), (Paris), nov.-déc. 1895, pp. 354-375.   Laupts [pseudonye de Georges Saint-Paul] (1870-1937). Médecin militaire. Auteur dramatique, poète et essayiste sous les pseudonymes G. Espé de Metz et Dr Laupts. Quelques publication : —  Perversion et perversions sexuelles.  Paris, G. Carré , 1896. 1 vol. — (sous le pseudonyme de Laupts). L’homosexualité et les types homosexuels. Nouvelle édition de perversion et perversité sexuelles. Préface d’Emile Zola. Paris, Vigot Frères, 1910. 1 vol. in-8°. — Essais sur le langage intérieur. Paris, A. Storck et G. Masson, 1892. 1 vol. Dans la « Bibliothèque de psychologie normale et pathologique ». — Le langage intérieur et les paraphasies. La fonction andophasique. En lire plus

Albert Lemoine. Opinions des anciens et des modernes sur le siège de l’âme. Extrait de la « Revue contemporaine », (Paris), septième année, 2e série, tome cinquième, XL de la collection, 1858, pp. 649-680

Albert Lemoine. Opinions des anciens et des modernes sur le siège de l’âme. Extrait de la « Revue contemporaine », (Paris), septième année, 2e série, tome cinquième, XL de la collection, 1858, pp. 649-680 Albert-Jacques-Félix Lemoine (1824-1874). Médecin, aliéniste, membre de la Société médico-psychologique. : « J’ai emprunté à cet ouvrage du docteur Axenfeld tout ce qu’il y a d’intéressant dans mon récit ». Sans toutefois citer toutefois précisément l’origine de ses sources, soit : Jean Wier et la Sorcellerie. Paris, Germer Baillière, 1866. 1 vol. in-8°, 95 p. – Quelques publication retenues : — De la physionomie et de la parole. Paris, Germer Baillière, 1865. 1 vol. in-8°. — Du sommeil au point de vue physiologique et psychologique. Paris, J.-B. Baillière, 1855. 1 vol. in-8°. — L’aliéné En lire plus

Nouvelle théorie du sommeil. Extrait de la « Revue scientifique », (Paris), quatrième série, tome III, 32e année, 1er semestre, 1er janvier au 30 juin 1895, pp. 247-248.

Nouvelle théorie du sommeil. Extrait de la « Revue scientifique », (Paris), quatrième série, tome III, 32e année, 1er semestre, 1er janvier au 30 juin 1895, pp. 247-248.     [p. 247, colonne 1] Nouvelle théorie du sommeil. — Les récentes découvertes de M. Golgi et de M. Ramon y Cajal, qui ont démontré que les cellules nerveuses sont en rapport les unes avec les autres, non par continuité, mais par simple contiguïté des prolongements de l’une avec les prolongements des autres, ont dès maintenant pour conséquence de susciter de nouvelles théories sur le mécanisme de certains phénomènes physiologiques, et aussi sur la pathogénie de quelques maladies. C’est d’abord M. Lépine qui, dans la Revue de médecine (août 1894), émet l’hypothèse que En lire plus