Articles du mot-clé : mystique

Henri Delacroix. Le développement des états mystiques chez sainte Thérèse. 1905-1908.

Henri Delacroix. Le développement des états mystiques chez sainte Thérèse. Extrait du « Bulletin de la société française de philosophie », (Paris), 6° année, n° 1, Janvier 1905, pp. 61-80. Texte repris et modifié dans l’ouvrage paru en  1908 et formant le Chapitre III des Études d’histoire et de psychologie du mysticisme : les grands mystiques chrétiens. Paris, Félix Alcan,   Henri Delacroix 1873-1937). Philosophe et psychologue. Il est l’élève de Henri Bergson au Lycée Henri IV à Paris. Agrège de philosophie il soutient une thèse de doctorat intitulée Essai sur le mysticisme spéculatif en Allemagne au XIVe siècle en 1900. Il enseigne au lycée de Pau (1899-1901) puis est maître de conférences à l’université de Montpellier (1901-1902), de Caen. Il est nommé ensuite En lire plus

Charles Blondel. La croyance à l‘extase selon M. Pierre Janet. Extrait de la « Revue de métaphysique et de morale » (Paris), Tome XXXV, n°1, 1928, pp. 107-132.

Charles Blondel. La croyance à l‘extase selon M. Pierre Janet. Extrait de la « Revue de métaphysique et de morale » (Paris), Tome XXXV, n°1, 1928, pp. 107-132.   Charles Aimé Blondel (1876-1939). Philosophe, psychologue et médecin. Normalien agrégé de philosophie, successeur de Georges Dumas à la chaire de psychologie pathologique de la Sorbonne en 1937. Critique intarissable et souvent virulent de la psychanalyse. Quelques publications : — Les auto-mutilateurs. Etude psycho-pathologique et médico-légale. Thèse de la faculté de médecine de Paris n°329. Paris, Jules Rousset, 1906.1 vol. — La Psycho-physiologie de Gall, ses idées directrices. Paris, Félix Alcan, 1914. 1 vol. — L’activité mentale selon Freud. Moi et libido. Article parut dans le « Revue Philosophique de la France et de l’Etranger »), (Paris), quarante-huitième année, XCVI, juillet-décembre En lire plus

Alphonse ESQUIROS. Maladies de l’esprit. Des hallucinations et des hallucinés. Extrait de la « Revue des deux mondes », (Paris), quatorzième année, nouvelle série, tome douzième, 1845, pp. 292-325.

Alphonse Esquiros. Maladies de l’esprit. Des hallucinations et des hallucinés. Extrait de la « Revue des deux mondes », (Paris), quatorzième année, nouvelle série, tome douzième, 1845, pp. 292-325. « De même qu’il existe des idées qui se font sensations, il existe des sensations qui se font idées. Dans le premier cas, il y a hallucination, et dans le second cas illusion. » Alphonse François Henry Esquiros (1812-1876). Auteur dramatique et homme politique, d’opinion démocrate et socialiste.  Élevé dans la foi catholique, il s’écarte de la religion catholique sous l’influence de son ami Lamennais et devient un libre-penseur et un anticlérical militant. Sa vie d’auteur débuta avec un recueil de poésie, et deux romans qui eurent un grand succès. Puis suivirent un grand nombre de En lire plus