Articles du mot-clé : moyen -âge

Anonyme. Exécution faite à Marmande de plusieurs femmes accusées de sorcellerie (1453). Extrait de la « Bibliothèque de l’Ecole des chartes », (Paris), deuxième série, Vol. 5 (1848-1849), pp. 372-376.

Anonyme. Exécution faite à Marmande de plusieurs femmes accusées de sorcellerie (1453). Extrait de la « Bibliothèque de l’Ecole des chartes », (Paris), deuxième série, Vol. 5 (1848-1849), pp. 372-376. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original, mais avons corrigé plusieurs fautes de composition. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 372] EXTRAITS DU TRÉSOR DES CHARTES. IV. EXÉCUTION FAITE A MARMANDE DE PLUSIEURS FEMMES ACCUSÉES DE SORCELLERIE (1453). Nous poursuivons nos extraits du Trésor des chartes pour servir à l’histoire des mœurs au moyen âge (1). On va voir, dans En lire plus

Félicie d’Aysac. L’Enfer de la Chapelle Saint-Just à Narbonne et les Géhennes du Moyen-Age. Extrait de la « Revue Archéologique », (Paris), 9e année, n°1, 15 avril au 15 septembre 1852, pp. 201-208 et 299-304.

Félicie d’Aysac. L’Enfer de la Chapelle Saint-Just à Narbonne et les Géhennes du Moyen-Age. Extrait de la « Revue Archéologique », (Paris), 9e année, n°1, 15 avril au 15 septembre 1852, pp. 201-208 et 299-304. Félicite Marie Émilie d’Ayzac (1801-1881). Historienne et poétesse. Elle enseigna à la Maison d’éducation de La Légion d’Honneur à Paris. Pendant trente-cinq ans tout en s’adonnant aux belles-lettres et aux études historiques. Parallèlement elle étudie la statuaire et publie des mémoires historiques, dont celui que nous publions aujourd’hui. Quelques publications : — Des quatre animaux apocalyptiques et de leurs représentations sur les basiliques chrétiennes au Moyen-Age, tableau et explication de leur groupe symbolique (le tétramorphe), sur les églises byzantines et de leur bas-relief roman en quatre figures distinctes Symbolique de la statuaire En lire plus

Parchappe du Vinay. Démonologie et sorcellerie au XVe siècle. Le Maillet des sorcières. Article paru dans la « Revue de Rouen et de la Normandie », (Rouen), 11e année, 1er semestre, 143, pp. 193-200, pp. 287-294, pp. 350-37, et 2ème semestre, pp. 5-18.

Parchappe de Vinay. Démonologie et sorcellerie au XVe siècle. Le Maillet des sorcières. Article paru dans la « Revue de Rouen et de la Normandie », (Rouen), 11e année, 1er semestre, 143, pp. 193-200, pp. 287-294, pp. 350-37, et 2ème semestre, pp. 5-18. Jean-Baptiste-Maximien Parchappe de Vinay (1800-1866). Médecin aliéniste, il fit ses études à Rouen et à Paris. Avec Guillaume Ferrus (1784-1861) et Jacques-Étienne Belhomme (1800-1880), il fut une figure éminente de la psychiatrie française du XIXe siècle. Il s’opposa à ses confrères de l’époque qui défendaient que la cause de la plupart des maladies mentales pouvait être localisée anatomiquement. Il est l’auteur d’une étude pionnière de la statistique psychiatrique.  intitulée Recherches statistiques sur les causes de l’aliénation mentale. Quelques unes de ses publications En lire plus