Articles du mot-clé : mort

Alfred Maury. Des divinités et des génies psychopompes dans l’antiquité et au moyen âge. Partie 1. Extrait de la « Revue Archéologique », (Paris), 1ère Année, No. 2, 15 octobre 1844 au 15 mars 1845), pp. 501-524.

Alfred Maury. Des divinités et des génies psychopompes dans l’antiquité et au moyen âge. Partie 1. Extrait de la « Revue Archéologique », (Paris), 1ère Année, No. 2, 15 octobre 1844 au 15 mars 1845), pp. 501-524.   Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un contributeur zèlé de celles-ci. Ses travaux sur le sommeil et les rêves, en particulier l’analyse de ses propres rêves, en font En lire plus

Collin de Plancy. REVENANTS. Dictionnaire infernal article). 3e édition. 1844.

Collin de Plancy. Article REVENANTS du Dictionnaire infernal, ou Répertoire universel des êtres, des personnages, des livres, des faits et des choses qui tiennent aux apparitions, à la magie, au commerce de l’enfer, aux démons, aux sorciers, aux sciences occultes… (3e édition entièrement refondue). Paris, P. Melltier, 1844, pp. 421-426. Edition publiée après la conversion de l’auteur au catholicisme, qui se situe dans les années 1930. il modifie nombre de ses travaux accomplis dans le passé et remanie totalement son Dictionnaire Infernal pour le mettre en conformité avec les canons de l’Eglise. Jacques-Albin-Simon Collin de Plancy (1794-1881). auteur de nombreux ouvrages sur l’occulte, l’insolite et le fantastique. Son œuvre la plus importante est son Dictionnaire infernal [p. 421 – colonne 2] REVENANTS. — On En lire plus

Elie Méric L’imagination et le rêve prophétique] Extrait de la« Revue du monde invisible », (Paris), quatrième année (1901-1902), 1902, pp. 449-465, 513-522, 578-589.

Elie Méric L’imagination et le rêve prophétique] Extrait de la« Revue du monde invisible », (Paris), quatrième année (1901-1902), 1902, pp. 449-465, 513-522, 578-589. Joseph Elie Méric (1838-1905). Écclésiastique français, docteur en théologie, philosophie et lettres, et professeur à la Sorbonne. Il fut président de la Société des Recherches Psychiques, dont il démissionna, puis en 1898 il créa l’Académie des sciences psychiques et devient directeur de sa La Revue du monde invisible qu’il publia pendant dix ans (1898-1908).Parmi ses très nombreux articles et ses ouvrages nous avons retenu : — L’autre vie, Palmé (Paris), 1881 — Le Clergé sous l’Ancien Régime, Joseph-Élie Méric, 1890 Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’ouvrage. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la En lire plus