Articles du mot-clé : mélancolie

Henri Dagonet. Les sentiments et les passions dans leurs rapports avec l’aliénation mentale. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 8esérie, t. II, juillet 1895, pp. 5-32.

Henri Dagonet. Les sentiments et les passions dans leurs rapports avec l’aliénation mentale. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 8esérie, t. II, juillet 1895, pp. 5-32.   Henri Dagonet (1823-1902). Médecin aliéniste. Président de la la Société médico-psychologique (1885). Fils de Grégoire Dagonet, lui même médecin aliénéniste et fondateur de l’asile de Châlons-sur-Marne. A l’ouverture de l’asile Sainte-Anne en 1867, il est nommé médecin en chef de la division des hommes. Il est l’auteur d’un Traité élémentaire et pratique des maladies mentales, qui connut deux éditions. La seconde de 1876, a cela de remarquable qu’elle fut la première publication psychiatrique à faire appel à la photographie. Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original.
 – L’image du portrait En lire plus

Michel Collée. Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Album n°1. 2018.

Michel Collée. Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Album n°1. 2018. Toujours dans le cadre de notre travail sur l’histoire de la folie, qui s’attache aux textes, mais aussi à l’iconographie, nous avons choisi ce thème de Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Pour ce premier album nous avons puisé dans les travaux de H. Clarke du West Riding Lunatic Asylum. Nous partagerons nos albums en plusieurs déclinaisons quand les images s’y prêtent. Les Visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie . Album 1. Portraits effectué  par Dr Hugh Welch Diamond vers 1848. Hystérique – Hôpital de La Salpêtrière 1876 – 1877. Hystérique – Hôpital de La Salpêtrière 1876 En lire plus

Joseph Capgras. Le délire d’interprétation hyposthénique, délire de supposition. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 12esérie, tome II, novembre 1930, pp. 272)

Joseph Capgras. Le délire d’interprétation hyposthénique, délire de supposition. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 12esérie, tome II, novembre 1930, pp. 272-299)   Joseph Capgras (1873-1950). Il fut l’élève de Paul Sérieux (1864-1947), qui lui inspira sa thèse de doctorat « Essai de réduction de la mélancolie en une psychose d’involution présénile » (1900). Il arriva à la conclusion que cette affection mentale était un syndrome, qui, à l’âge avancé, n’était que le reflet mental des processus d’involution sénile liés à des modifications organiques. Il devint un collaborateur très proche de son maître et il écrivirent de très nombreux articles en commun en particulier sur le délire d’interprétation et la folie raisonnante, qui donna lieu à un ouvrage resté célèbre : Les folies raisonnantes, Le En lire plus