Articles du mot-clé : médecine

Léon Marchant. Histoire d’une démonomanie. Extrait du « Journal médical de la Gironde », (Bordeaux), tome I, 1824, pp. 145-151.

Léon Marchant. Histoire d’une démonomanie. Extrait du « Journal médical de la Gironde », (Bordeaux), tome I, 1824, pp. 145-151.   Léon Marchant (1793-1863). Médecin à l’origine de très nombreuses publications. Quelques unes retenue : — Étude sur les maladies épidémiques, lectures faites à l’Académie impériale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux, avec une réponse aux Quelques réflexions sur le mémoire de l’angine épidémique. 2nde éd. corrigée et augmentée. Paris : J.-B. Baillière et fils , 1861. — Esquisse historique d’une épidémie de fièvres intermittentes qui a régné à Cubzac (Gironde) en 1842-43, suivie d’appendice ou relevé chronologique des épidémies qui ont sévi à Bordeaux durant plusieurs siècles, Extrait du « Recueil des actes de l’Académie royale de Bordeaux ». Bordeaux : impr. de H. Faye , 1844.De — Bagnères En lire plus

Bouillet. Sommeil. Extrait de « Encyclopédie moderne : dictionnaire abrégé des sciences, des lettres, des arts, de l’industrie, de l’agriculture et du commerce. 25. Rongeurs-Sucre / publ. par MM. Firmin Didot frères ; sous la dir. de M. Léon Renier », Paris, tome 25, 1847, colonne 565-569.

Bouillet. Sommeil. Extrait de « Encyclopédie moderne : dictionnaire abrégé des sciences, des lettres, des arts, de l’industrie, de l’agriculture et du commerce. 25. Rongeurs-Sucre / publ. par MM. Firmin Didot frères ; sous la dir. de M. Léon Renier », Paris, tome 25, 1847, colonne 565-569.   Bouillet Jean-Henri-Nicolas (1729-1790). Médecin et épidémiologiste, docteur de la faculté de médecine d Montpellier, ilcooabora également à l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [colonne 565] SOMMEIL. Buffon dépeint ainsi le sommeil : « Une langueur agréable, s’emparant peu à peu de tous les En lire plus

S. Heller. Essai sur le sommeil. Thèse n°62. Présentée et soutenue à la Faculté de Médecine de Paris, le 24 avril 1818, pour obtenir le grade de Docteur en médecine. A Paris, de l’imprimerie de Didot jeune, 1818. 1 vol. in-4°.

S. Heller. Essai sur le sommeil. Thèse n°62. Présentée et soutenue à la Faculté de Médecine de Paris, le 24 avril 1818, pour obtenir le grade de Docteur en médecine. A Paris, de l’imprimerie de Didot jeune, 1818. 1 vol. in-4°, V, 30 p. 2 ffnch. Une thèse sur le sommeil remarquable par le fait qu’à aucun moment n’est question des songes ou du rêve. Nous n’avons trouvé aucune donnée bio-bibliographique sur ce médecin. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de la thèse. – Les images ont été rajoutées par nos soins (la vie,ette du titre est d’Audrey Casalis). – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. V] AVANT-PROPOS En lire plus