Articles du mot-clé : maléfice

Alfred Maury. Fragment d’un mémoire sur l’histoire de l’astrologie et de la magie dans l’Antiquité et au Moyen Age. Extrait de la « Revue archéologique », (Paris), 16e année, n°1, avril 1859 à septembre 1859, pp. 1-24.

Alfred Maury. Fragment d’un mémoire sur l’histoire de l’astrologie et de la magie dans l’Antiquité et au Moyen Age. Extrait de la « Revue archéologique », (Paris), 16e année, n°1, avril 1859 à septembre 1859, pp. 1-24. Cette contribution princeps, inaugure le long et complet travail de l’auteur sur la Magie et l’Astrologie, qui paraîtra l’année suivante (voir ce-dessous). Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un En lire plus

Albert Giraud. Fragments d’histoire de la folie. Extrait des « Mémoires de la société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc », (Bar-le-Duc), deuxième série, tome II, pp. 161-184.

Albert Giraud. Fragments d’histoire de la folie. Extrait des « Mémoires de la société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc », (Bar-le-Duc), deuxième série, tome II, pp. 161-184. Albert Giraud (1848-1910). Docteur en médecine et aliéniste. Quelques publications : Un début dans la pratique de médecine légale. Rouen, impur. de L. Gy , 1903. 1vol. in8°, 16 p. Du Délire dans le rhumatisme articulaire aigu. Paris, A. Delahaye, 1872. 1vol in-8°, 111 p. Notes et impressions de voyage en Sicile au cours de l’année 1906. Rouen : impr. L. Gy , 1898. 2 vol. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original.
 – Par commodité nous avons renvoyé la note En lire plus

Ernest Langlois. Un évêque de Verdun, prince de Lorraine, ensorcelé, marié et condamné par le tribunal de l’Inquisition. Extrait des « Annales de l’Est », (Nancy), neuvième année, 1895, pp. 277-299.

Ernest Langlois. Un évêque de Verdun, prince de Lorraine, ensorcelé, marié et condamné par le tribunal de l’Inquisition. Extrait des « Annales de l’Est », (Nancy), neuvième année, 1895, pp. 277-299. Un procès exemplaire de la duplicité de l’Eglise et de ses représentants, mais aussi du bras séculier, pour protéger l’un des leurs. Ernest Langlois (1857-1924). Historien et médiéviste. Après ses études à L’Ecole nationale des chartes, il obtint le diplôme d’archiviste paléographe (1883) et fut nommé la même année à l’Ecole française de Rome. Il y resta jusqu’à son élection à l’université de Lille où il finit sa carrière comme doyen. Quelques publications : — Le Couronnement Looys (1888) — Origines et sources du Roman de la Rose (1890) — Le jeu de Robin En lire plus