Articles du mot-clé : lypémanie

Fabre. MONOMANIE DÉMONIAQUE (DÉMONOMANIE). Extrait de la « Bibliothèque du Médecin-Praticien, (Paris), tome neuvième, Maladies de l’encéphale, maladies mentales, maladies nerveuses, 1849, pp. 526-528.

Fabre. MONOMANIE DÉMONIAQUE (DÉMONOMANIE). Extrait de la « Bibliothèque du Médecin-Praticien ou résumé général de tous les ouvrages de clinique médicale et chirurgicale, de toutes les monographies, de tous les mémoires de médecine et de chirurgie pratiques, anciens et modernes, publiés en France et à l’étranger par une société de médecins sous a direction du docteur Fabre… », (Paris), tome neuvième, Maladies de l’encéphale, maladies mentales, maladies nerveuses, 1849, pp. 526-528.   Antoine François Hippolyte Fabre (1797-1854). Médecin et chroniqueur médical dans la Gazette des Hôpitaux civils et militaires. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les notes de bas de page ont été reportées enfin d’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle En lire plus

Antoine Ritti. DÉMONOMANIE. Extrait du « Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales – A. Dechambre », (Paris), Première série, tome vingt-sixième, DAT-DEN, pp. 682-793.

Antoine Ritti. DÉMONOMANIE. Extrait du « Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales – A. Dechambre », (Paris), Première série, tome vingt-sixième, DAT-DEN, pp. 682-793. [p. 682] Antoine Ritti (1844-1920). Médecin aliéniste originaire de Strasbourg, il commença sa carrière dans le département de la Meurthe à l’asile de Fains, dont il fut chassé par les hostilités franco-allemandes. Il rejoint alors Paris et la Maison de Santé Esquirol. Il est un des principaux contributeurs aux atroces concis aux maladies mentales du Dictionnaire Dechambre. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Par commodité les notes de bas de page ont été renvoyées en fin d’article. – Les images on été rajoutées par nos soins, hors les deux tableaux in-texte. – Nouvelle transcription de En lire plus

P. Max Simon. Une manière nouvelle d’envisager les hallucinations psychiques et l’incohérence maniaque. Paris, J.-B. Baillière et fils & Lyon, Henri Georg, 1880. 1 vol. 22 p.

P. Max Simon. Les invisibles et les voix. Une manière nouvelle d’envisager les hallucinations psychiques et l’incohérence maniaque. Paris, J.-B. Baillière et fils & Lyon, Henri Georg, 1880. 1 vol. 22 p. Paul Max-Simon Paul (1807-1889). Médecin en chef à l’Asile public d’aliénés de Bron, Rhône. – Médecin inspecteur des asiles privés du Rhône. – Membre de la Société d’anthropologie de Lyon. Nous avons retenu ces quelques publications : — Crimes et délits dans la folie. Paris, J.-B. Baillière et fils, 1886. 1 vol. in-8°. — Le monde des rêves. Le rêve, l’hallucination, le somnambulisme et l’hypnotisme, l’illusion, les paradis artificiels, le ragle, le cerveau et le rêve. Deuxième édition. Paris, J.-B. Baillière et Fils, 1888. 1 vol. in-8°. — Les En lire plus