Articles du mot-clé : littérature

Georges Sand. Le délire hallucinatoire. Extrait de la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 4ème série, 2ème année, tome IX, 1905, pp. 476-477

Georges Sand. Le délire hallucinatoire. Extrait de la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 4ème série, 2ème année, tome IX, 1905, pp. 476-477. George Sand est le pseudonyme d’Amandine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant (1804-1876). Écrivaine, dramaturge, romancière bien connue. [p. 476] LE DÉLIRE HALLUCINATOIRE D’APRÈS GEORGE SAND (1) La fièvre amène dans le cerveau de chaque individu une illusion plus ou moins pénible. Les uns s’imaginent que l’angle formé par les murailles de l’appartement se rapproche d’eux, en se [p. 477] rétrécissant, jusqu’à leur presser et leur écraser la tête. Ils sentent peu à peu l’angle se desserrer, s’élargir, les laisser libres, retourner à sa place, pour revenir encore, se resserrer de nouveau, et recommencer continuellement la même alternative de En lire plus

O. D. Le portrait du Diable. Extrait de la revue « L’Interdémiaire des chercheurs et des curieux », (Paris), 6e année – 1870-1873, 1873, colonnes 350-352.

O. D. Le portrait du Diable. Extrait de la revue « L’Interdémiaire des chercheurs et des curieux », (Paris), 6e année – 1870-1873, 1873, colonnes 350-352. Une curiosité dans notre rubrique  » Légendes et folklores ». [colonne 350] Le portrait du Diable. On raconte que le célèbre Santeuil rencontra un jour une dame qui, sans autre compliment, le pria de vouloir bien la suivre. Comme elle était jolie, le poète, quoique surpris de l’aventure, ne voulut pas la refuser. Mais son étonnement augmenta encore et se modifia beaucoup, lorsqu’il se vit conduire chez un peintre à qui la dame le présenta en disant : « Tenez, absolument comme cela ! » C’est qu’elle avait commandé un tableau où figurait le Diable et, ne trouvant pas que l’artiste En lire plus

J. Clavière. L’audition colorée. Extrait de la revue « L’année psychologique », (Paris), volume 5, 1898, pp. 161-178.

J. Clavière. L’audition colorée. Extrait de la revue « L’année psychologique », (Paris), volume 5, 1898, pp. 161-178.   Excellent étude historique sur l’audition colorée, depuis les premières observations jusqu’à la date de parution l’article. Nous n’avons trouvé aucun renseignement biographique sur cet auteur. [p. 161] L’AUDITION COLORÉE I Parmi les bizarreries de notre « imagerie mentale », il faut citer certaines associations, certaines correspondances entre des images de nature différente. On constate, par exemple, assez fréquemment, qu’une image de couleur fausse toujours, d’ailleurs, accompagne une sensation visuelle, auditive, gustative, olfactive, etc. Ces phénomènes prennent, à juste titre, le nom de synesthésies. Ceci dit, l’audition coloree s’entend assez facilement, si l’on retient que, dans la plupart des cas, les deux sensations qui se correspondent En lire plus