Articles du mot-clé : littérature

Elisée Reclus. Les rêves et les songes prophétiques. Extrait de « Humanité nouvelle », (Paris), avril 1900, pp. 450-460.  

Elisée Reclus [1830-1905]. Les rêves et les songes prophétiques. Extrait de « Humanité nouvelle », (Paris), avril 1900, pp. 450-460.   Elisée-Jacques Reclus [1830-1905]. Géographe libertaire d’origine belge, connu pour son militantisme anarchiste en France. Précurseur de la géographie sociale, de la géopolitique, et même de l’écologie, ses ouvrages majeurs sont La Terre en 2 volumes, sa Géographie universelle en 19 volumes, L’Homme et la Terre en 6 volumes, ainsi que Histoire d’un ruisseau et Histoire d’une montagne. Mais ce penseur qui vit de sa plume aura également publié environ 200 articles géographiques, 40 articles sur des thèmes divers, et 80 articles politiques dans des périodiques anarchistes [p. 448] LES RÊVES ET LE SONGE PROPHÉTIQUE (1) Il y a une cinquantaine d’années, les « gens éclairés » haussaient En lire plus

Georges Sand. Le délire hallucinatoire. Extrait de la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 4ème série, 2ème année, tome IX, 1905, pp. 476-477

Georges Sand. Le délire hallucinatoire. Extrait de la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 4ème série, 2ème année, tome IX, 1905, pp. 476-477. George Sand est le pseudonyme d’Amandine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant (1804-1876). Écrivaine, dramaturge, romancière bien connue. [p. 476] LE DÉLIRE HALLUCINATOIRE D’APRÈS GEORGE SAND (1) La fièvre amène dans le cerveau de chaque individu une illusion plus ou moins pénible. Les uns s’imaginent que l’angle formé par les murailles de l’appartement se rapproche d’eux, en se [p. 477] rétrécissant, jusqu’à leur presser et leur écraser la tête. Ils sentent peu à peu l’angle se desserrer, s’élargir, les laisser libres, retourner à sa place, pour revenir encore, se resserrer de nouveau, et recommencer continuellement la même alternative de En lire plus

O. D. Le portrait du Diable. Extrait de la revue « L’Interdémiaire des chercheurs et des curieux », (Paris), 6e année – 1870-1873, 1873, colonnes 350-352.

O. D. Le portrait du Diable. Extrait de la revue « L’Interdémiaire des chercheurs et des curieux », (Paris), 6e année – 1870-1873, 1873, colonnes 350-352. Une curiosité dans notre rubrique  » Légendes et folklores ». [colonne 350] Le portrait du Diable. On raconte que le célèbre Santeuil rencontra un jour une dame qui, sans autre compliment, le pria de vouloir bien la suivre. Comme elle était jolie, le poète, quoique surpris de l’aventure, ne voulut pas la refuser. Mais son étonnement augmenta encore et se modifia beaucoup, lorsqu’il se vit conduire chez un peintre à qui la dame le présenta en disant : « Tenez, absolument comme cela ! » C’est qu’elle avait commandé un tableau où figurait le Diable et, ne trouvant pas que l’artiste En lire plus