Articles du mot-clé : légende

Pierre Saintyves. Le cas Jean Grenier. Extrait de la « Revue de folklore français, organe de la Société du Folklore Français », (Paris), Première année, 1930, pp. 185-187.

Pierre Saintyves. Le cas Jean Grenier. Extrait de la « Revue de folklore français, organe de la Société du Folklore Français », (Paris), Première année, 1930, pp. 185-187.   Pierre Saintyves pseudonyme de Émile Nourry (1870-1935). Libraire, éditeur et folkloriste, un des précurseurs des études folkloriques en France. Il fut maître de conférence à l’École d’anthropologie de Paris et directeur de la Revue anthropologique, de la Revue du folklore français. Quelques publications : —La force magique : du mana des primitifs au dynamisme scientifique, Émile Nourry, 1914. —Les Liturgies populaires : rondes enfantines et quêtes saisonnières, Edition du livre mensuel, 1919. —Les origines de la médecine : empirisme ou magie ?, Nourry, 1920. —L’éternuement et le bâillement dans la magie. L’ethnographie et le En lire plus

Les Sorciers voleurs de beurre. Extrait de ma revue « Mélusine », Paris), (1878, p. 73.

Les Sorciers voleurs de beurre. Extrait de ma revue « Mélusine », Paris), (1878, p. 73.     Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr Les Sorciers voleurs de beurre. C’est dans la journée du 1ermai que les sorciers ont le pouvoir de jeter des sorts sur le lait et sur le beurre et de se l’approprier d’une façon mystérieuse. Voici ce qu’on pratique les environs de Lorient pour se garantir de leurs maléfices. On commence par faire sortir les bestiaux de l’étable que l’on nettoie à fond, puis on va chercher des ronces, du laurier, du sureau, des morceaux de cuir, En lire plus

La possession chez les animaux ; le Timbre aux Chats. Extrait de la revue « Le Pays Poitevin », 1898, p. 38

La possession chez les animaux ; le Timbre aux Chats. Extrait de la revue « Le Pays Poitevin », 1898, p. 38.   [p. 38, colonne 1] La possession chez les animaux ; le Timbre aux Chats.— Certains animaux sont possédés du diable à périodes déterminées. Le soir du carnaval, ce sont les chats qui se réunissent à l’Ormeau Robinet, nœud de routes plus connu sous le nom de Timbre aux Chats, parce qu’il y a dans cet endroit pour l’usage des chats un timbre, c’est-à-dire une auge. Elle est en granit. L’Ormeau Robinet est au croisement, sur la route de La Chapelle-Saint-Laurent à Moncoutant, de l’ancien chemin de Pugny, et de celui qui, lui faisant face, va se perdre dans les terres. Le En lire plus