Articles du mot-clé : Jung

Hesnard Angelo. Les théories psychologiques et métapsychiatriques de la démence précoce. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), onzième année, 1914, pp. 37-70.

Angelo Hesnard. Les théories psychologiques et métapsychiatriques de la démence précoce. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), onzième année, 1914, pp. 37-70.   Le quatrième texte en français sur Freud et les théories de la psychanalyse.  Angelo Louis Marie Hesnard (né à Pontivy (Morbihan) le 22 mai 1886 et décédé à Rochefort-sur-mer le 17 avril 1969). Médecin-Général de la Marine Nationale, neuropsychiatre, membre fondateur de la Société Psychanalytique de Paris (S.P.P.), président de la Société Française de Psychanalyse (S.F.P), professeur de neuropsychiatrie et de Médecine légale ) l’Ecole de Santé Navale de Bordeaux et à l’Ecole d’Application du Service de Santé de la Marine. Il reste une figure de l’introduction de la psychanalyse en France, même si, En lire plus

René Allendy. Mythes et rêves collectifs. Extrait de la revue « Visages du monde – Le rêve dans l’art et la littérature », (Paris), n°63, 15 mars 1939, pp. 51-52.

René Allendy. Mythes et rêves collectifs. Extrait de la revue « Visages du monde – Le rêve dans l’art et la littérature », (Paris), n°63, 15 mars 1939, pp. 51-52. Très rare revue, réservée au corps médical, et donc hors commerce. Absente de la B. n. F. René-Félix Allendy (1882-1942.). Médecin et homéopathe, il s’intéressa à la psychanalyse dès 1920 et devint psychanalyste après avoir fait son analyse avec René Laforgue. Un des douze fondateurs, à l’initiative René Laforgue et Marie Bonaparte, de la Société psychanalytique de Paris en 1926. Il aura comme patient, entre autres, Antonin Artaud et Anaïs Nin. Sa thèse de médecine, L’alchimie et la médecine, dénote son intérêt précoce et jamais démenti pour l’occultisme. Nous retiendrons son rapprochement des En lire plus

Philippe Chaslin. Le Freudisme. Revue critique extraite du « Journal de Psychologie normale et pathologique », (Paris) ; XXe année, 1923, pp. 655-668.

Philippe Chaslin. Le Freudisme. Revue critique extraite du « Journal de Psychologie normale et pathologique », (Paris) ; XXe année, 1923, pp. 655-668. Philippe Chaslin (1857-1923). Aliéniste, grand spécialiste de la nosographie française et allemande, il fait une description fort pertinente de la confusion mentale et de la folie discordante, synonyme de schizophrénie [La confusion mentale primitive. Stupidité, démence aiguë, stupeur primitive. Paris, Asselin et Houzeau, 1895. 1 vol. in-8°, IX p., 264 p.]. Il fut chef à la Salpêtrière, après avoir exercé à Bicêtre. Il est le premier à s’opposer avec vigueur à la théorie de la dégénérescence alors dominante. On lui doit un ouvrage resté sans égal : Eléments de sémiologie et clinique mentales. Paris, Asselin et Houzeau, 1912. 1 vol. in-8°, En lire plus