Articles du mot-clé : incube

Jean Bricaud. J.K. Huysmans et le Satanisme d’après des documents inédits. Paris, Bibliothèque Chacornac, 1913. 1 vol.

Jean Bricaud.  J.K. Huysmans et le Satanisme d’après des documents inédits. Paris, Bibliothèque Chacornac, 1913. 1 vol.    Jean Bricaud [Joanny] (1881-1934). Entré au petit séminaire de Maximaux, il découvre l’occultisme et renonce à poursuivre ses études au grand séminaire. Intime de Gérard Encausse (Papus) il est amené à rencontrer de très nombreux occultistes de l’époque, dont les plus célèbres; l’un d’entre eux, Éliphas Lévy, devint son maître en kabbale et en magie. Il fut membre de l Rose-Croix et Franc-Maçon. Quelques publications : Exposition de la religion chrétienne, moderne, scientifique et philosophique, écrit avec Louis-Sophrone Fugairon, 2° éd., Chacornac, 1909, XIV-384 p. — Huysmans, occultiste et magicien ; avec une Notice sur les hosties magiques qui servirent à Huysmans pour combattre les envoûtements, Chacornac, 1913, 43 En lire plus

Pierre DUFOUR. [Sur les incubes et les succubes] Extrait  de « l’Histoire de la Prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, édition illustrée par 20 gravures sur acier, exécutées par les artistes les plus éminents » Paris, Séré, 1851-1853, 6 volumes. Tome cinquième, chp.XXV, pp.107-141.

Pierre DUFOUR. [Sur les incubes et les succubes] Extrait  de « l’Histoire de la Prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, édition illustrée par 20 gravures sur acier, exécutées par les artistes les plus éminents » Paris, Séré, 1851-1853, 6 volumes. Tome cinquième, chp.XXV, pp.107-141.   Pierre DUFOUR. (Pseudonyme de Paul LACROIX Paul ou Bibliophile JACOB (1806-1884). Polygraphe, touche-à-tout d’une grande érudition, fondateur en 1830 du journal Le Gastronome. Quelques publications: — Histoire de la prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, Paris, Seré, 1851-1853. — Œuvres complètes de François Villon, nouvelle édition revue, corrigée et mise en ordre avec des notes historiques et littéraires, par P. L. Jacob, En lire plus

Modeste Lefevre. Dissertation sur le sommeil. Thèse n°86. Présentée et soutenue d la Faculté de Médecine de Paris, le 31 mai 1817, pour obtenir le grade de Docteur en médecine. A Paris, de l’imprimerie de Didot jeune, 1817. 1 vol. in-4° , 33 p.

Modeste Lefevre. Dissertation sur le sommeil. Thèse n°86. Présentée et soutenue d la Faculté de Médecine de Paris, le 31 mai 1817, pour obtenir le grade de Docteur en médecine. A Paris, de l’imprimerie de Didot jeune, 1817. 1 vol. in-4° , 33 p.   Une des première thèse sur le rêve. Nous n’avons trouvé aucune référence bio-bibliographique. [p. 5] DISSERATION SUR LE SOMMEIL. Des fonctions qui s’exécutent dans l’économie animale, les unes subsistent sans interruption dans leur exercice, ou du moins n’éprouvent que de légères rémittences ; de ce genre sont les fonctions vitales : les autres ne s’exécutent que par intervalles, et d’une manière irrégulière ou périodique ; telles sont les fonctions nutritives, génitales, et sensoriales ou animales. Ces dernières, c’est-à-dire les En lire plus