Articles du mot-clé : image

Luquet. Les bonshommes tétards dans le dessin d’enfant. Extrait du « Journal de Psychologie normale et pathologique », (Paris), XVIIe année, 1920, pp. 684-710.

Luquet. Les bonshommes tétards dans le dessin d’enfant. Extrait du « Journal de Psychologie normale et pathologique », (Paris), XVIIe année, 1920, pp. 684-710.   Georges-Henri Luquet (1876-1965). Philosophe et ethnographe, élève de Bergson et de Lucien Lévy-Bruhl, il fut un des pionniers de l’étude du dessin de l’enfant. l fut également un des grands dignitaires de la Franc-Maçonnerie. Quelques publications : — Les dessins d’un enfant. Étude psychologique. Paris, Librairie Félix Alcan, 1913. (thèse) — Le Dessin enfantin, Paris, F. Alcan, 1927. — L’art primitif. Paris, G. Doin & cie, 1930. — La franc-maçonnerie et l’état en France au XVIIIe siècle, Ed. Vitiano Paris, 1963. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons corrigé plusieurs fautes En lire plus

G. E. Hamvas. La relativité de l’interprétation et la plurivalence de l’imagerie onirique. Extrait de la revue « Psyché, Revue internationale de sciences de l’homme et de psychanalyse », (Paris), 5e année, n° 49, novembre 1950, pp. 812-826.

G. E. Hamvas. La relativité de l’interprétation et la plurivalence de l’imagerie onirique. Extrait de la revue « Psyché, Revue internationale de sciences de l’homme et de psychanalyse », (Paris), 5e année, n° 49, novembre 1950, pp. 812-826.   Nous n’avons trouvé aucune autre information bio-bibliograhique sur G. E. Hamvas, que le fait qu’il était médecin et psychanalyste. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 812] La relativité de l’interprétation et la plurivalence de l’imagerie onirique. Par le Dr G. E. HAMVAS. « Das Wahre ist das Ganze”. (Le Vrai, c’est la Tout). Hegel. Rien ne pétrifie tant En lire plus

Albert Londe. L’hystérie dans l’art. Recueil de reproductions photographiques de peintures ou gravures sur l’hystérie, accompagnées de notes manuscrites

Albert Londe. L’hystérie dans l’art. Recueil de reproductions photographiques de peintures ou gravures sur l’hystérie, accompagnées de notes manuscrites, composé par Albert Londe. [sans date, fin XXe] – 43 f. de pl.; 33 cm. Verso feuillets blanc et feuillets intercalaires blanc. – Ex libris et signature autographe sur chacune des planches photographiques. Provenance : Jubilothèque.   Albert Londe (1858-1917). Photographie pionnier de la photographie médicale et précurseur cinéma. À partir de 1883, il utilise la chronophotographie pour décomposer les mouvements à des fins d’analyse dans le cadre médical de l’hôpital de la Salpêtrière à Paris, dont il fut directeur de la photographie, et où il participa à la fondation de la Nouvelle Iconographie de la Salpêtrière avec Jean-Martin Charcot.     En lire plus