Articles du mot-clé : hystérie

Rouby. La possédée de Grèzes. Extrait de la « Revue – ancienne Revue des Revues », (Paris), 1902, pp. 437-450.

Rouby. La possédée de Grèzes. Extrait de la « Revue – ancienne Revue des Revues », (Paris), 1902, pp. 437-450.   Pierre-Adrien-François Rouby est né le 4 mars 1841 et décédé le 2 septembre 1920. Docteur en médecine. – Directeur d’une maison de santé à Dôle, puis en Algérie où il s’installa vers 1893 et créa une maison de santé dans la Vallée des Consuls, tout près de la basilique Notre-Dame d’Afrique à Saint-Eugène. Il y resta jusqu’à sa mort en 1920. Nous ne lui connaissons plusieurs publications : — L’hystérie de Bernadette, de Lourdes. Article parut dans la « Revue de l’Hypnotisme et de psychologie physiologique. », (Paris), 1905-1906, vingtième année, 1905, pp. 11-17, 46-53, 78-83, 108-115, 142-146. [en ligne sur notre site] En lire plus

Ernest Dupré et Léopold Lévi. Délire hypocondriaque de zoopathie interne, chez un débile tabétique hystérique et gastropathe. Extrait de la « Revue neurologique », (Paris), tome XI, 1903, pp. 918-921.

Ernest Dupré et Léopold Lévi. Délire hypocondriaque de zoopathie interne, chez un débile tabétique hystérique et gastropathe. Extrait de la « Revue neurologique », (Paris), tome XI, 1903, pp. 918-921.   Ferdinand Pierre Louis Ernest Dupré (1862-1921). Médecin et aliéniste, élève de Chauffard, de Landouzy et de Brouardel, il fut très influencé par Auguste Motet, directeur de la maison de santé de Charonne. C’est en 1905 qu’il propose le terme de mythomanie pour désigner la tendance volontaire et consciente de l’altération de la vérité. Il défend les théories des « constitutions », en reprenant et donnant suite à celles de Augustin Morel et Valentin Magnan. Parallèlement il développe une théorie des Phobis imaginatives et des délites d’imagination Celles-ci seront publiées par son élève, Benjamin Logre, En lire plus

Codet et Laforgue. Influence de Charcot sur Freud. Extrait du « Le Progrès médical », (Paris), n° 22, 30 mai 1925, pp. 801-802.

Codet et Laforgue. Influence de Charcot sur Freud. Extrait du « Le Progrès médical », (Paris), n° 22, 30 mai 1925, pp. 801-802.   Henri Codet (1889-1939). Dès ses premières année de philosophie il fut attiré par la psychiatrie, à la suite de la lecture de Pierre Janet. Il fut l’élève de Séglas et de Souques à la Salpêtrière. Chef de clinique de Henri Claude, il soutint une thèse qui restera une référence, tant pour le sujet traité, que par la forme, Le collectionnisme normal et pathologique (1921). Il fut avec son épouse, un des fondateurs du groupe de l’Evolution psychiatrique en 1925. Il sera parmi les fondateurs de la Société psychanalytique de Paris. Il mourra dans un accident de voiture En lire plus