Articles du mot-clé : hypocondrie

P. Balvet. De l’importance du sentiment de dépersonnalisation dans la pathogénie des délires. Extrait de la revue « L’Évolution psychiatrique », (Paris), fascicule IV, 1936, pp. 3-26.

P. Balvet. De l’importance du sentiment de dépersonnalisation dans la pathogénie des délires. Extrait de la revue « L’Évolution psychiatrique », (Paris), fascicule IV, 1936, pp. 3-26.   Paul Balvet (1907-2001). Psychiatre. Il dirige l’hôpital psychiatrique de Saint-Alban à partie de 1936, où il initie d’importantes réformes pour humaniser l’asile qui l’époque héberge quelque 500 malades. Il accueille François Tosquelles avec lequel, quelques année plus tard, en 1942, au Congès de Montpellier, ils dénoncent l’immobilisme et la décadence du système asilaire Français, ainsi que l’état des malades mentaux soumis à un véritable génocide. Nous renvoyons à l’histoire de ce lieu mythique largement étudié dès lors. On admet aujourd’hui qu’il fut à l’origine de l’histoire de la psychothérapie institutionnelle. Quelques publication : — (avec A. Chaurand). Asile et En lire plus

Georges Dumas. La logique d’un dément. Extrait de la « Revue Philosophique de France et de l’Étranger », (Paris), trente troisième année, Tome LXV, janvier-juin 1908 pp. 174-194.

Georges Dumas. La logique d’un dément. Extrait de la « Revue Philosophique de France et de l’Étranger », (Paris), trente troisième année, Tome LXV, janvier-juin 1908 pp. 174-194.   Georges Dumas (1866-1946). Médecin, psychologue, philosophe, fidèle disciple de Théodule Ribot, spécialiste des émotions. Il est chargé de cours à la Sorbonne et en 1912 professeur titulaire de psychologie expérimentale et pathologique. Il fonda des instituts à Buenos Aires, Santiago du Chili et à Rio de Janeiro l’Institut franco-brésilien. Avec Pierre Janet, à qui il succèdera à la Sorbonne, il fonde la Journal de psychologie normale et pathologique en 1903. Il est surtout connu pour son Traité de Psychologie (1924) en 2 volumes et son Nouveau Traité de psychologie en 10 volumes (1930-1947), tous En lire plus

Benjamin Ball. Les frontières de la folie. Extrait de « La Revue scientifique de la France et de l’Étranger – Revue des cors scientifiques (3e série) », (Paris), 3ème année, 1er semestre, janvier-juillet, 1883, pp. 1-5.

Benjamin Ball. Les frontières de la folie. Extrait de « La Revue scientifique de la France et de l’Étranger – Revue des cors scientifiques (3e série) », (Paris), 3ème année, 1er semestre, janvier-juillet, 1883, pp. 1-5.   Benjamin Ball nait le 20 avril 1833 à Naples et meurt le 23 février 1893 à Paris. Elève de Charles Lasègue, il sera la premier à occuper la chaire des maladies mentales créée en 1975. Ses leçons sont publiés dans ses Leçons sur les maladies mentales, dans une première édition de 1883, puis dans une seconde, augmentée de 1890. Ses principaux travaux ont portés sur le délire chronique, le rapport des aliénés et de la médecine légale. Mais aussi : — La Médecine Mentale à En lire plus