Articles du mot-clé : hypocondrie

Paul Juquelier et Jean Vinchon. Les vapeurs, les vaporeux et de Dr Pierre Pomme. Extrait des « Annales médico psychologiques », (Paris), 10e série, tome troisième, juin 1913, pp. 641-656.

Paul Juquelier et Jean Vinchon. Les vapeurs, les vaporeux et de Dr Pierre Pomme. Extrait des « Annales médico psychologiques », (Paris), 10e série, tome troisième, juin 1913, pp. 641-656.   Paul Juquelier ( ? -1921). Médecin aliéniste. — Contribution à l’étude des délires par auto-intoxication. (Insuffisances hépatiques latentes et petit brightisme). Thèse de la faculté de médecine de Paris. Paris, Jules Rousset, 1903. 1 vol. — (avec Jean Vinchon). les Limites du vol morbide, par P. Juquelier,… et J. Vinchon,… Préface du Dr A. Vigoureux — (avec Alfred Fillassier). L’assistance aux aliénés criminels et dangereux au IXIe siècle. Extrait de la Revue Philanthropique, n° du 15 décembre 1909. Paris, Masson et Cie, 1909. 1 vol. in-8°, 24 p. — En lire plus

P. Balvet. De l’importance du sentiment de dépersonnalisation dans la pathogénie des délires. Extrait de la revue « L’Évolution psychiatrique », (Paris), fascicule IV, 1936, pp. 3-26.

P. Balvet. De l’importance du sentiment de dépersonnalisation dans la pathogénie des délires. Extrait de la revue « L’Évolution psychiatrique », (Paris), fascicule IV, 1936, pp. 3-26.   Paul Balvet (1907-2001). Psychiatre. Il dirige l’hôpital psychiatrique de Saint-Alban à partie de 1936, où il initie d’importantes réformes pour humaniser l’asile qui l’époque héberge quelque 500 malades. Il accueille François Tosquelles avec lequel, quelques année plus tard, en 1942, au Congès de Montpellier, ils dénoncent l’immobilisme et la décadence du système asilaire Français, ainsi que l’état des malades mentaux soumis à un véritable génocide. Nous renvoyons à l’histoire de ce lieu mythique largement étudié dès lors. On admet aujourd’hui qu’il fut à l’origine de l’histoire de la psychothérapie institutionnelle. Quelques publication : — (avec A. Chaurand). Asile et En lire plus

Georges Dumas. La logique d’un dément. Extrait de la « Revue Philosophique de France et de l’Étranger », (Paris), trente troisième année, Tome LXV, janvier-juin 1908 pp. 174-194.

Georges Dumas. La logique d’un dément. Extrait de la « Revue Philosophique de France et de l’Étranger », (Paris), trente troisième année, Tome LXV, janvier-juin 1908 pp. 174-194.   Georges Dumas (1866-1946). Médecin, psychologue, philosophe, fidèle disciple de Théodule Ribot, spécialiste des émotions. Il est chargé de cours à la Sorbonne et en 1912 professeur titulaire de psychologie expérimentale et pathologique. Il fonda des instituts à Buenos Aires, Santiago du Chili et à Rio de Janeiro l’Institut franco-brésilien. Avec Pierre Janet, à qui il succèdera à la Sorbonne, il fonde la Journal de psychologie normale et pathologique en 1903. Il est surtout connu pour son Traité de Psychologie (1924) en 2 volumes et son Nouveau Traité de psychologie en 10 volumes (1930-1947), tous En lire plus