Articles du mot-clé : hypochondrie

Antoine Ritti. FOLIE AVEC CONSCIENCE. Extrait du « Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales – A. Dechambre », (Paris), Quatrième série, tome troizième, FOI-FRA, 1879, pp. 307-320.

Antoine Ritti. FOLIE AVEC CONSCIENCE. Extrait du « Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales – A. Dechambre », (Paris), Quatrième série, tome troizième, FOI-FRA, 1879, pp. 307-320.   C’est à Esquirol que l’on doit la première notion des folies avec conscience, qui devint le délire émotif de Morel puis la névrose d’angoisse avec Fred. Antoine Ritti (1844-1920). Médecin aliéniste originaire de Strasbourg, il commença sa carrière dans le département de la Meurthe à l’asile de Fains, dont il fut chassé par les hostilités franco-allemandes. Il rejoint alors Paris et la Maison de Santé Esquirol. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Par commodité les notes de bas de page ont été renvoyées en fin d’article. – Les images on En lire plus

Charles-Ernest Lasègue. De l’anorexie hystérique. Extrait des « Archives générales de médecine », (Paris), VIe série, tome 21, volume1, 1873, pp. 386-403.

 Charles-Ernest Lasègue. De l’anorexie hystérique. Extrait des « Archives générales de médecine », (Paris), VIe série, tome 21, volume1, 1873, pp. 386-403. Repris dans les « Etudes médicales », (Paris), tome I, 1884, pp. 546-566. —    Texte princeps qui crée et décrit pour la première fois en français, après le texte anglais de Gall,  sous le nom de anorexie hystérique, ce qui deviendra l’anorexie mentale.  Charles Lasègue (1816-1883). Neurologiste, aliéniste, premier médecin en chef de l’Infirmerie spéciale près la Préfecture de Police (Paris). Excellent clinicien il attachera son nom à la sémiologie des atteintes du nerf sciatique, et invente le signe aujourd’hui éponyme. Le syndrome de Lasègue, (rencontré dans l’hystérie), a eu moins de pérennité que le signe, mais si la maladie de Lasègue (délire En lire plus

Michéa. De la sorcellerie et de la possession démoniaque dans leurs rapports avec le progrès de la physiologie pathologique. Extrait de la « Revue contemporaine », (Paris), onzième année, 2e série, tome vingt-cinquième, LXe de la collection, 1862, pp. 526-566.

Michéa. De la sorcellerie et de la possession démoniaque dans leurs rapports avec le progrès de la physiologie pathologique. Extrait de la « Revue contemporaine », (Paris), onzième année, 2e série, tome vingt-cinquième, LXe de la collection, 1862, pp. 526-566.   Claude-François Michéa (1815-1882). Médecin aliéniste, d’abord interne, puis directeur durant de longues années de à la maison de santé Marcel-Sainte-Colombe, drue Picpus, à Paris. Un des fondateur de la Société médico-psychologique et un des plus actifs collaborateurs des Annales média-psychologiques. Il fut un des premiers aliénistes à traiter de la question de la folie et de la responsabilité des aliénés devant les tribunaux. Outre les quelques publications citées ci-dessous on lui doit de nombreux travaux sur l’histoire de la médecine en général. Quelques publications En lire plus